CPNT

Le gouvernement lance enfin une campagne pour valoriser le secteur d’aide à domicile !

Le gouvernement lance enfin une campagne pour valoriser le secteur d’aide à domicile ! © Stocklib A.Raths

EN 2014 CPNT-AU-FÉMININ avait déjà dénoncé les données alarmantes sur le manque de moyens relatifs à l’aide à domicile. C’est très regrettable de voir des décisions électoralistes prises à ce jour, comme par hasard en fin de mandat.

Nous le savons, la France de demain comptera un nombre important de personnes âgées, et la ruralité sera touchée par cette évolution démographique. CPNT le mouvement de la ruralité prône pour le maintien de nos personnes âgées à domicile depuis toujours avec comme devise « bien vieillir à domicile ».

Certains départements ont déjà anticipé, et diversifient les solutions pour répondre aux besoins de chaque personne âgée, et ce malgré leurs baisses de dotation de l’État. C’est souvent le 2ème poste de dépenses de leur budget social. Cela passe par la mise en place de sites internet entièrement gratuits dédiés aux séniors, des accompagnements dans leurs démarches et interrogations, et par des offres de solutions intermédiaires entre l’aide à domicile et l’hébergement collectif.

Les retraités, particulièrement ruraux, avec des petites retraites, trop souvent pénalisés, ne peuvent financièrement pas accéder aux établissements adaptés (EPHAD, MARPA, etc.). Pour pallier à cette situation, grâce aux prestataires de solidarité de proximité et la diversité des soins à domicile, certains départements voient 85% des personnes âgées vivre à leur domicile, ce que CPNT juge encourageant.

Ces métiers basés sur le contact et les relations humaines doivent faire l’objet d’une formation professionnelle adaptée, de considération et de valorisation de la part des organismes employeurs. Nos ainés doivent impérativement avoir une présence quotidienne de réconfort, rassurante et bienveillante.

Ces emplois supplémentaires, promis par Pascale Boistard, secrétaire d’État aux personnes âgées, sont donc d’une urgence totale.

CPNT-AU-FÉMININ rappelle toutefois à Madame la Secrétaire d’État aux Personnes âgées de ne pas oublier la population rurale en favorisant, sans attendre, le développement de ces emplois d’aide à domicile en nombre suffisant.

Laissez un commentaire