CPNT

Communiqués

Communiqués (16)

Invitation au débat " Quelle ruralité demain pour notre territoire ? " le 30 septembre à Vendargues

Madame, Monsieur,

Dans le cadre de la rentrée politique, CPNT Hérault organise une réunion publique sous forme de débat sur le thème :

Agriculture, chasse, pêche, environnement, services publics,
quelle ruralité demain pour notre territoire ?

qui se tiendra le

Samedi 30 septembre 2017 de 10H00 à 13H00
Arènes de VENDARGUES

en présence, entre autres,

d'Eddie PUYJALON, Président national de CPNT
Pierre DUDIEUZERE, Maire de Vendargues
Alexandre VERGNES, Secrétaire général de CPNT, Président de CPNT 34
Thomas CHALLIES, responsable section Génération CPNT 

 

où sera abordée sa composante sociétale incluant les menaces qui pèsent sur nos modes de vie, nos traditions, l’économie et l’aménagement du territoire.

À cette occasion, Eddie Puyjalon et moi-même avons le plaisir de vous inviter au point-presse qui se tiendra à 9H30 au même endroit

En espérant votre présence, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en mes sentiments les meilleurs.
 
Alexandre Vergnes
Président de CPNT Hérault

Sénatoriales dans le Nord : CPNT dit STOP au braconnage électoral !

Dans le cadre des élections sénatoriales du Nord, CPNT – Le mouvement de la ruralité tient à rectifier l’information concernant Monsieur Jean-Luc HALLE, candidat sur la liste « Liste « Les élus locaux s'engagent », présentée avec l’étiquette CPNT, est erronée.

Monsieur Hallé n’a jamais eu l'investiture de CPNT, d’autant plus qu'il n'est plus adhérent au Mouvement depuis 2012, ayant rejeté le partenariat entre CPNT et la droite.

CPNT vous demande de bien vouloir requalifier son appartenance politique dans vos prochaines évocations de la campagne des sénatoriales et vous en remercie par avance.

CPNT Infos n°172 - Juin 2017

Chers amis, adhérents, sympathisants, défenseurs de la ruralité, si vous voulez défendre nos valeurs, alors merci de voter et faire voter pour les candidats soutenus par CPNT.

Merci de transmettre massivement à vos amis ce CPNT Infos n°172 spécial élections législatives. Il y a urgence ! De nombreux candidats sont porteurs de mesures dangereuses pour la ruralité, l’élevage, la chasse (comme l’interdiction de la chasse du dimanche, de la chasse de nuit, de la chasse à courre, etc.) et les traditions.

Ouvrez, lisez et partagez car l’heure est grave !

Vous pouvez le feuilleter en ligne (cliquer sur l'image) et/ou le télécharger au format PDF (cliquer ici) et le diffuser largement autour de vous... Il est important d’informer le plus grand nombre sur le risque que font courir de nombreux candidats à la présidentielle sur nos activités traditionnelles et sur la ruralité !


 

CI172


Conseil d'utilisation : Pour visualiser le journal en plein écran,
plein-ecrancliquer sur le rectangle à gauche de la bande noire

(Echap pour revenir à un affichage normal)

Tags:

Le journal CPNT Infos n°172 est bouclé

Le bulletin CPNT Infos N°172 est en cours d'impression, routage prévu la semaine prochaine à parir du 30 mai, il sera dans les boites avant le 1er tour des législatives.
Dès que la distribution postale sera en cours, il fera l'objet d'une diffusion vers tous les abonnés à la newslettre CPNT.

Vous pouvez le feuilleter en ligne (cliquer sur l'image) et/ou le télécharger au format PDF (cliquer ici) et le diffuser largement autour de vous...

 

CI172


Conseil d'utilisation : Pour visualiser le journal en plein écran,
plein-ecrancliquer sur le rectangle à gauche de la bande noire

(Echap pour revenir à un affichage normal)

Tags:

CPNT Infos n°171 - Avril 2017

Chers amis, adhérents, sympathisants, défenseur de la ruralité si vous voulez défendre nos valeurs rurales avec CPNT - le Mouvement de la Ruralité, alors merci de faire campagne à nos côtés.

Merci de transmettre massivement à vos amis ce CPNT Infos n°171 spécial élection présidentielle. Il y a urgence ! De nombreux candidats sont porteurs de mesures dangereuses pour la ruralité, l’élevage, la chasse (comme l’interdiction de la chasse du dimanche, de la chasse de nuit, de la chasse à courre, etc.) et les traditions.

Ouvrez, lisez et partagez car l’heure est grave !

Vous pouvez le feuilleter en ligne (cliquer sur l'image) et/ou le télécharger au format PDF (cliquer ici) et le diffuser largement autour de vous... Il est important d’informer le plus grand nombre sur le risque que font courir de nombreux candidats à la présidentielle sur nos activités traditionnelles et sur la ruralité !


 

CI171


Conseil d'utilisation : Pour visualiser le journal en plein écran,
plein-ecrancliquer sur le rectangle à gauche de la bande noire

(Echap pour revenir à un affichage normal)

Tags:

Demande de droit de réponse : inacceptable amalgame dans Ouest-France !

Dans Ouest-France du vendredi 31 mars le journaliste qui relate la condamnation d’un mari alcoolique à plusieurs mois de prison avec sursis, a entamé son article "Le mari alcoolique a anéanti à sa femme [sic]" du 31 mars en ces termes : « Chasse, pêche, Nature et traditions. Voici pour le côté pile du prévenu… » !

Quel journaliste digne de ce nom présenterait un individu, terrorisant sa femme, par son appartenance au parti Socialiste ou aux Républicains ? Quel journaliste intègre relaterait dans un de ses articles, que l’époux violent est un sympathisant ou un électeur d' "En marche" d’Emmanuel Macron, du Front national de Marine le Pen ou de " La France insoumise" de Jean-Luc Mélanchon ?

C’est scandaleux d’associer un individu à un parti politique en ces termes !

Je demande un droit de réponse et des excuses pour avoir porté atteinte à l’image de CPNT, d’autant plus quand on sait que c’est l'un des partis politiques qui a le mieux respecté la parité en France lors des élections passées !

Dominique PILET
Président CPNT Loire-Atlantique

CPNT Auvergne dit non à la délocalisation de RIOM 63

La manufacture de RIOM 63 est menacée de délocalisation en Pologne. Ce sont 239 emplois qui sont directement menacés par le risque de fermeture sans compter la perte de nombreux emplois induits notamment dans la production locale de tabac.

La rentabilité de cette entreprise, la dernière implantée dans ce secteur d'activité en France, n'est pourtant pas en cause puisque la société Impériale Brand a assuré ces 8 dernières années une plus-value de 10à15% à ces actionnaires. Ce déménagement n'a donc pour but que l’accroissement des dividendes par une main d’œuvre et une matière première à bas couts !

CPNT s'oppose fermement ce projet et dénonce la dérive induite des risques sur la santé liés à la cigarette, car cette délocalisation entrainera forcément une production de tabac de moindre qualité et des critères de contrôles revus à la baisse sur, entre autres, l'usage des pesticides et la concentration de rehausseurs de gout, facteurs de dépendance au tabac.

CPNT Auvergne demande aux instances publiques de tout mettre tout en œuvre pour sauvegarder cette filière porteuse d’emplois, et la garantie de qualité portée par le contrôle du centre de Fleury-les-Aubrais

CPNT Vendée dit STOP à l’hérésie de l’éolien industriel en Vendée

Sophie ORIZET VIELLEFOND, déléguée CPNT Vendée à l’éolien, dénonce les conséquences désastreuses des implantations éoliennes dans notre département depuis plusieurs années, la destruction de nos paysages ruraux, les atteintes à la santé (infrasons, basses fréquences), à la faune, la dépréciation immobilière... sans oublier l'immense scandale financier, lourdement payé en fin de compte par le contribuable.

Elle salue les déclarations de Xavier Bertrand (Voir la video de campagne des élections régionales du 7 novembre 2015Lire l’article de presse du 30 juin 2016), Président de la région des Hauts de France qui s’oppose clairement à tous projets : « en tant que président de Région, je m’opposerai à tous les projets de développement de l’éolien, terrestre comme maritime (…) Parce que ces turbines « défigurent tout (…) cette soi-disant filière d’avenir ne crée en fait aucun emploi, elle repoussera les touristes et elle tuera la pêche notamment au large de la Côte d’Opale ».

La Vendée pourrait se retrouver dans cette situation, si nous ne stoppons pas cette folie meurtrière sur nos territoires !

CPNT 85 demande aux élus de notre département, de la région, de stopper le programme éolien, destructeur de la qualité de vie dans nos territoires. Depuis des années, CPNT constate que malheureusement les élus reprennent mot à mot les argumentaires des industriels qui mettent en avant les performances de leurs éoliennes en parlant exclusivement de "puissance installée" et non de la quantité annuelle d’électricité produite... la grande arnaque des promoteurs éoliens !

Adhérer, renouveler votre adhésion, faire un don à CPNT... c’est faire entendre notre voix, votre voix !

Un acte fort, un besoin vital !

 

Depuis longtemps, malgré une situation financière au plus bas et un ostracisme médiatique permanent, nous poursuivons inlassablement notre action au service de la ruralité, de la chasse, de la pêche et de toutes les traditions.
 
En 2016, les cadres du Mouvement ont accordé leur confiance à Eddie Puyjalon pour assurer la présidence de CPNT. C’est donc avec une nouvelle équipe, des cadres motivés pour défendre la ruralité, nos valeurs, notre idéal de vie que nous mettons tout en œuvre pour être l’un des acteurs incontournables de la défense du monde rural.
 
Au lendemain des élections primaires de la Droite et du Centre, nos idées, nos valeurs (lire notre charte) doivent peser sur les débats présidentiels et législatifs. Certains pensent que cela peut se passer en dehors de la politique, nous pensons au contraire que tout est d’abord politique.
 
Pour gagner en efficacité et en visibilité, peser dans les débats, influencer les élus, les candidats, les réseaux, nous ne pourrons le faire qu’avec vous.
 
Sympathisant, adhérent ou ancien membre de Chasse Pêche Nature Traditions, je vous appelle à rejoindre, à revenir ou à rester membre de notre Mouvement afin de constituer le maillage d’adhérents et de soutiens financiers indispensables à notre action.
 

Erick MAROLLEAU
Vice Président de CPNT
Délégué départemental CPNT Vendée

  

vue-ruralite

CPNT, le parti de la ruralité, doit servir d’aiguillon auprès de notre partenaire politique.

Faire entendre la voix de la ruralité
 

La ruralité se sent abandonnée par les partis politiques traditionnels de gauche et de droite.

 

La primaire de la droite et du centre vient de le démontrer, le sujet n’a pas été abordé lors des débats télévisés et la gauche ne s’intéresse pas à la ruralité, elle préfère l’électorat des villes.

 

CPNT est le seul mouvement politique qui défend la ruralité depuis sa création qui ose dire tout haut ce qui dérange les partis parisiens de droite et de gauche.

 

CPNT c'est le bon sens rural, l’écologie qui agit !

 

Faire entendre la voix de l'agriculture 
 

Il faut encourager et soutenir une agriculture à taille humaine respectueuse de l’environnement, tout mettre en œuvre avec le monde politique pour stopper la dégradation de notre environnement au fil des ans, assurer par une reconnaissance "financière" le rôle de l’agriculteur dans l’espace rural.

Des prix rémunérateurs pour les différentes filières agricoles, bovins….



vue-agriculteur

L’agriculture doit être aidée au même titre que les banlieues et les villes.
 

vue-chasse

CPNT va continuer à faire pression sur le pouvoir politique, pour créer un secrétariat aux ressources renouvelables, à la chasse et à la pêche rattachée au ministère de l’Agriculture.

Faire entendre la voix de la chasse
et de la pêche

 

A un moment où des groupes de pression veulent interdire la chasse, durcir les législations sur les armes et nous « interdire la forêt », rejoindre CPNT c’est soutenir la défense d’un art à la fois moderne, responsable et hérité de nos aînés.

CPNT Vendée dit stop à tout projet de réserve dans notre département, nationale, régionale, départementale… « pour se donner bonne conscience » pour en confier la gestion « financière » à des associations antichasse bien connues des chasseurs (comme Ségolène Royal voudrait le faire en Loire-Atlantique avec la création d’une réserve nationale en Estuaire Loire). CPNT Vendée ne veut plus voir d'implantations d’éoliennes dans les couloirs de migration des oiseaux migrateurs !

 

La pêche loisir, comme la pêche professionnelle sont aujourd’hui à un tournant de leur histoire. Les pratiques individuelles supposent une « incarnation » politique forte.

 

Au niveau professionnel, il nous faut peser sur les décisions nationales et les messages envoyés à Bruxelles, tout en protégeant nos côtes et nos pêcheurs.

CPNT ne veut plus continuer à confier la chasse au ministère de l’Environnement et aux écologistes de tous bords !

 

Faire entendre la voix de la promotion
de l'économie rurale et du maintien
des services publics.

 

CPNT souhaite protéger et développer les emplois de l’économie rurale en apportant une nouvelle dynamique aux enjeux de transmission des PME et TPE en milieu rural… , un soutien sans faille en faveur des artisans, des commerces par des aides ou des facilités fiscales de la part de l’état, de la région, etc.

Il en est de même pour les services publics pour permettre aux territoires d’investir pour maintenir et développer les services aux personnes, les réseaux numériques, lutter contre l’extension des déserts médicaux, etc.

 

C’est faire entendre la voix de nos régions et de celles et ceux qui y vivent.

vue-aide

CPNT inscrit son programme dans la défense des terroirs et de leurs identités.
Nous défendons ce que nous sommes !
 

vue-eolien

Venez rejoindre le combat de CPNT et de Sophie Orizet Vieillefond, notre déléguée CPNT Vendée à l’éolien !

Faire entendre la voix de la lutte contre le pillage de nos territoires par l’implantation des éoliennes
 

CPNT n'a de cesse de dénoncer les conséquences désastreuses des implantations éoliennes par la destruction de nos paysages ruraux, les atteintes à la santé (infrasons, basses fréquences), à la faune, la dépréciation immobilière... sans oublier l'immense scandale financier, lourdement payé en fin de compte par le contribuable.
Depuis des années, les médias reprennent mot à mot les argumentaires des industriels qui mettent en avant les performances de leurs éoliennes en parlant exclusivement de « puissance installée » et non de la quantité annuelle d’électricité produite.

 
Voilà pourquoi, il est important que nous puissions,
grâce à vous, développer la présence et l’action de CPNT, près de chez vous, avec vous !
  

Adhérer ou faire un don,
c’est profiter d’une déduction fiscale !

Toute adhésion, hors abonnement au Bulletin CPNT Infos, et tout don à CPNT avant le 31 décembre vous permet de profiter d’une déduction fiscale de 66 % sur votre prochaine déclaration d’impôts.
Un geste, aussi petit soit-il, nous permet d’initier de nouvelles actions et vous permet de payer moins d’impôts : un acte militant gagnant-gagnant en quelque sorte.

J'adhère  Je fais un don
 je soutiens-Cal2017
S'abonner à ce flux RSS