Non à la fermeture des écoles en zones rurales !

vendredi 16 février 2018
Crédit photo : Stocklib / Philippe-Halle

Depuis quelques semaines, nous apprenons la fermeture de nombreuses classes pour la rentrée prochaine. CPNT - Le Mouvement de la ruralité dénonce cette déconsidération du monde rural.

Pourtant, lors de la conférence nationale des territoires du 17 juillet 2017 au Sénat, Le Président de la République a annoncé « que les territoires ruraux ne doivent plus être la variable d’ajustement et qu’il n’y aura plus de fermeture de classes en milieu rural ». Cette promesse était à nouveau un mensonge. Aujourd’hui, il y a plusieurs fermetures dans les zones rurales et ce n’est pas les quelques ouvertures annoncées par le ministre Jean-Michel Blanquer qui vont rééquilibrer la balance…

Le Président préfère ainsi renforcer les moyens sur les zones prioritaires (ZEP) urbaines en contrepartie de fermeture de classes en zones rurales et periurbaines. C’est un coup dur porté aux maires, aux élus des collectivités locales, aux enseignants, mais surtout aux parents et aux enfants concernés. Il mèprise de ce fait l’objectif principal de l’école de la République, celui d'assurer l’égalité des chances pour tous !

CPNT accompagne les députés partenaires Les Républicains, les porte-paroles des territoires ruraux, qui se sentent trahis par le gouvernement Macron.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…