Les retraités ne sont pas des nantis de la République !

jeudi 15 mars 2018
Crédit photo : Stocklib / Katarzyna Białasiewicz

CPNT - Le mouvement de la ruralité comprend la colère des retraités face à la baisse de leur pension, et comme annoncé le 13 février, il s’associe à la manifestation d’aujourd’hui.

Dans une France, championne de monde de la pression fiscale, les retraités ne sont pas épargnés ! Après le gel des retraites, la suppression de la « demi-part des veufs », la mise en place de la Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA), vient s’ajouter cette année l’augmentation de la CSG sur les pensions.

Pour justifier la CSG le gouvernement invoque la solidarité intergénérationnelle et accuse les retraités qui s'y opposent de faire preuve d'égoïsme. Il occulte de ce fait qu’une ponction de plusieurs centaines d’euros annuels sur des retraités à faible revenu, représente une perte importante dans leur maigre budget. D’autant plus qu’elle s’applique aveuglément, sans aucune considération à des situations difficiles, souvent fréquentes : longue maladie, dépendance, hébergement en EHPAD ou en maison de retraite, etc. où le moindre euro est compté.

Même si la faible participation attendue aux manifestations de cette journée n’inquiète pas le Gouvernement, CPNT attend de sa part une prise en compte du mécontentement général des 12 millions de retraités et une action immédiate pour rétablir une justice fiscale. Dans le cas contraire, leur mécontentement se manifestera, en électeurs assidus, lors des prochaines échéances…

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…