Des mesures spécifiques pour le fichier R : place aux actes !

vendredi 30 mars 2018
Crédit photo : Stocklib / ricochet64

Alors que le terrorisme est devenu le premier sujet de préoccupation des Français, devant le chômage, nous ne pouvons pas persister à ne rien dire et ne rien faire. Le malaise est présent dans les grandes métropoles, mais également au sein de nos communes rurales.

Triste réalité, depuis le patron d’une PME égorgé en Isère, ou le père Jacques Hamel assassiné dans son église à Saint Étienne du Rouvray, on s’indigne, on rend hommage puis on oublie. Véritables symptômes de la guerre durable, il va falloir agir pour mieux protéger.

La République qui protège c’est celle qui agit !  

CPNT - Le mouvement de la Ruralité attend des lois de la République de s’adapter pour mieux protéger les citoyens. Il faut adopter des mesures législatives d’urgences applicables : un fichier spécifique « R » radicalisé, la rétention administrative, les perquisitions facilitées et l’expulsion pour les radicalisés en situation irrégulière.

Autant de radicalisés laissés libres sur le territoire, c’est autant de bombes à retardement dissimulées !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…