80 km/h: Macron ralentit les ruraux et en fait des vaches à PV !

mardi 3 juillet 2018
Crédit photo : capture vidéo

À l'heure où tous les services publics désertent la campagne à vitesse grand V, CPNT - Le mouvement de la ruralité désapprouve avec force avec l'abaissement de la vitesse aux 80 km/h sur la majeure partie du réseau secondaire mise en place depuis le 1er juillet.

CPNT demandait que cette décision soit décentralisée au niveau des départements, afin de l'adapter - bon sens rural ! - aux réalités accidentogènes des routes reconnues dangereuses de nos territoires.

Bureaucratie, technocratie, enarchocratie, les décisions prises par nos gouvernants sont loin, très loin des réalités des préoccupations de la ruralité.

Personne n'est dupe ! Sous couvert de réduction du nombre d’accidents, cette limitation génèrera plusieurs centaines de millions d’euros de recettes via les contrôles radar qui se multiplieront sur ces secteurs et rendra invivable la circulation sur le réseau secondaire. Cette politique entrainera inévitablement une recrudescence de retraits de points et de voir sur les routes davantage de conducteurs roulant sans permis ni assurance. Qu’en est-il de la sécurité ?

Lors de sa venue le 13 juin en Vendée pour rendre hommage à Clemenceau, Emmanuel Macron, aurait été bien inspiré de faire les 103 kilomètres séparant La Roche-sur-Yon de Rochefort en voiture à 80 km/h au lieu de les faire... en avion ! Deux heures de route lui auraient certainement donné l'occasion de réfléchir au bien-fondé cette limitation !

Décidément, ce gouvernement sait tout réduire : les retraites, les APL, la vitesse… sauf les dépenses de l’État et son train de vie !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…