Taxes sur les carburants : la goutte de trop pour les Français, notamment les ruraux !

mercredi 7 novembre 2018
Crédit photo : Stocklib / Arturs Budkevics - artursfoto

Plus d’augmentation d’impôts nous avait promis le gouvernement, mais avec l’augmentation des taxes sur les carburants, c’est la flambée fiscale qu’on nous inflige !

Après la limitation à 80 km/h et son lot de verbalisations, c’est l’augmentation des carburants qui frappe une fois de plus les principaux utilisateurs que sont les ruraux. C'est encore une fois les millions de Françaises et Français qui sont lourdement pénalisés.

Comment ne pas en être en colère face à cette double peine pour ceux qui sont obligés de prendre leur véhicule pour les trajets indispensables du quotidien (école, travail, commerces, etc.) ! Après avoir incité les usagers à rouler au diésel pendant des décennies, puis à payer des taxes carbone pour l’achat de leur véhicule, on vient les surtaxer sur le carburant et les inciter à se débarrasser de leur véhicule personnel ou professionnel. CPNT - Le mouvement de la ruralité pense particulièrement aux milliers d’artisans de petite PME qui se sont équipés en véhicules diésel faute d'autres offres.

C'est encore une fois par le biais de l'écologie punitive que les Français sont sanctionnés. C’est un non-sens, car aujourd’hui la majorité n’a pas les moyens financiers d’assumer ce changement radical.
Il faut une réelle politique financière d’accompagnement au changement de véhicule en fin de vie ou de remplacement et non ses sanctions financières à l’encontre de ceux qui ont déjà lourdement investi dans l’achat de leur véhicule et dont c'est le seul mode de locomotion possible en l’absence de transport en commun.

CPNT a toujours défendu les ruraux et leurs problèmes de transport bien avant la situation actuelle et ne peut que comprendre le ras-le-bol fiscal exprimé par de nombreux Français, notamment ruraux, et participera aux différents mouvements de grogne organisés à l'initiative des citoyens en colère.


Voir le message d'Eddie Puyjalon

Eddie Puyjalon

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…