Lettre Macron... le grand débat

mardi 15 janvier 2019

Il aura fallu plus de deux mois pour qu'Emmanuel Macron comprenne que les Français avaient besoin d'être écoutés. Deux mois à diviser les Français, deux mois à ne pas entendre les colères qui montent. Deux mois pour enfin leur écrire …

Pour CPNT, la lettre du Président de la République est une session de rattrapage pour élève moyen, une dernière chance pour sortir le pays d’une crise sans précédent.

Premier écueil, alors que le Président de la République lance donc le Grand débat national par une farandole de questions, il en confie sa direction à des ministres peu garants d’objectivité.

En même temps, 18 mois après le début du quinquennat, le président de la République remet carte sur table l'ensemble des sujets majeurs pour notre pays. Que de temps perdus par rapport à nos voisins européens.

Enfin, le président laisse à penser que ceci mènerait éventuellement à un changement de sa politique. Mais c’est toujours avec le même mépris qu’il annonce « nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises » et affirme, non sans arrogance, qu’il dirigera à distance, la prochaine campagne des Européennes, ce qu’aucun président n’avait fait jusqu’à présent …

CPNT y participera pour faire, comme à son habitude, entendre la France d’en bas, celles des terroirs et territoires, celle des valeurs et de la ruralité et proposer les solutions de bon sens qu’attendent nos concitoyens, en espérant que la démarche forcée présidentielle ne soit au final qu’un effet de manche pour gagner du temps…

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…