CPNT

Election présidentielle - Un seul programme chasse crédible : celui de François Fillon !

Pour CPNT c’est clair, le seul candidat qui a un programme en faveur de la chasse c’est François Fillon ! Tous les autres n’ont aucun projet détaillé. Pire, la plupart ont des programmes anti-chasse. CPNT invite et alerte les chasseurs de France sur les projets portés par les différents candidats ou leurs folles réponses aux associations d’opposants à la chasse.

Les pires ennemis de la chasse sont EELV avec Yannick Jadot associé à Hamon (lire ici) avec jour de non-chasse, interdiction de la chasse de nuit. Suivis de très près par Mélanchon, le végan anti-chasse (lire ici) et d’un cortège d’opposants pas clairs comme Dupont-Aignan (lire ici) porteur d’une proposition de loi contre la chasse à courre, Marine Le Pen et son association Belaud-Argos (lire ici).

Il n’y en a pas un ou une pour rattraper l’autre, même Macron n’est pas crédible. Ainsi qu'évoqué à l'AG de la FNC le 14 mars dernier, veut rouvrir les chasses présidentielles (il oublie la chasse populaire), il ne veut pas toucher au directives européennes et veut créer une nouvelle directive européenne “ biodiversité “. Parmi ses soutiens écologistes, il y a François de de Rugy, favorable à la création de la réserve naturelle (donc interdiction de la chasse au gibier d’eau) de l’estuaire de la Loire et Barbara Pompilli, porteuse de nombreux amendements antichasse.

Une évidence, le seul qui porte un véritable programme détaillé pour la défense de la chasse c’est François Fillon (voir la vidéo) !

A chacun des électeurs chasseurs d’y réfléchir avant de voter…

  • 0

CPNT rejoint la campagne présidentielle de la droite et du centre

C’est tout naturellement que CPNT - Le mouvement de la ruralité a accepté, en tant que partenaire des Républicains, d’intégrer l’équipe de campagne du candidat à la présidentielle de la droite et du centre, en la personne de son Président Eddie Puyjalon.  

Nommé référent national chasse pour le projet porté par François Fillon, CPNT vient d’adresser ses premières propositions aux deux coordinateurs du projet chasse de l’équipe de campagne, le Sénateur Jean-Noël Cardoux, et le député Marc Laffineur.

CPNT a adressé un premier dossier de demandes fortes pour la chasse des migrateurs et pour la dynamique de la chasse en France.

Il faut retrouver les conditions d’un exercice de la chasse moins contraignant et la soustraire à une administration trop sectaire et tatillonne.

  • 0

CPNT renouvèle son conventionnement avec Les Républicains et participera activement à la campagne électorale de la droite et du centre

Après la validation par le vote du bureau politique des Républicains et en accord avec CPNT, le Secrétaire national Bernard Accoyer et le Trésorier Daniel Fasquelle des Républicains ont reçu aujourd’hui 9 mars 2017 les membres dirigeants de CPNT pour parafer un accord de conventionnement entre les deux formations politiques.

Eddie Puyjalon, Président de CPNT, était accompagné de ses deux vice-présidents Érick Marolleau et Pascal Marie, de son trésorier Serge Canadas et du Secrétaire Général Alexandre Vergnes pour sceller cet accord politique.  

CPNT se positionne dès aujourd’hui en ordre de bataille pour participer activement aux différentes campagnes électorales auprès de son partenaire politique lors des prochaines élections, présidentielle, législatives et sénatoriales.

Le président de CPNT, déjà intégré à l’équipe de campagne de François Fillon en tant que référent chasse, a soumis un premier dossier programmatique pour le monde cynégétique auquel s'ajouteront les volets pêche et ruralité.

CPNT reste un partenaire loyal, fidèle, avec des élus exemplaires qui continuent de porter les valeurs de la ruralité, sans jamais tomber dans le paraitre, mais toujours pour l’intérêt général des hommes et des femmes de nos campagnes et pour la France que nous ambitionnons !

  • 0

Victoire de François FILLON : Une chance pour l’alternance en France !

Eddie Puyjalon, président de CPNT accueille la victoire de François FILLON comme une chance pour l'alternance en France.

Pour le Mouvement de la ruralité, c'est l'heure du rassemblement de la droite et du centre derrière le candidat qu'il soutenait au second tour.

CPNT lui apporte un soutien massif, tant pour son programme que pour ses réponses à la charte de défense de la ruralité qui lui a été soumise.

CPNT - Le mouvement de la ruralité continuera à contribuer à l'expertise rurale auprès de François Fillon et s'engagera à ses côtés pour préparer l’alternance en 2017.

Bien que peu présente dans les débats de la primaire, la ruralité nécessite une politique ambitieuse pour les territoires ruraux et CPNT compte sur François Fillon et ses racines rurales pour la porter !

  • 0

Primaire de la droite et du centre : CPNT soutient François Fillon

CPNT le Mouvement de la ruralité reste cohérent dans son positionnement pour la primaire de la droite et du centre.

Après avoir soutenu Nicolas Sarkozy pour ses propositions en faveurs de la ruralité (1 € investi en ville égale 1 € investi en milieu rural) et la défense de la chasse, CPNT soutient François Fillon pour le deuxième tour.

Ce soutien se justifie pour la cohérence de son programme sur la ruralité, l’agriculture et la chasse, mais aussi pour ses réponses de qualité à la Charte de défense de la ruralité CPNT.

CPNT ne peut soutenir Alain Juppé ; la présence à ses côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet, porteuse d’une écologie bobo avec  son Grenelle de l’environnement, étant en totale opposition au programme de CPNT.

Un tandem Juppé-NKM ne pouvait donc raisonnablement pas séduire les membres du bureau national de CPNT qui lui ont préféré à l’unanimité le programme plus rural de François Fillon.

CPNT appelle donc ses adhérents et sympathisants à voter et faire voter dimanche prochain pour François Fillon.

  • 0

Primaire de la droite et du centre : CPNT soutient Nicolas Sarkozy

Le Mouvement de la ruralité a transmis à tous les candidats de la primaire de la droite et du centre sa Charte de défense de la ruralité.

A ce jour, seuls 3 candidats ont bien voulu répondre. Si les sincères réponses rurales de Jean-Frédéric Poisson et celle de qualités de François Fillon ont été appréciées des membres de CPNT, ce sont celles très engagées de Nicolas Sarkozy notamment en matière de chasse, de gestion environnementale et agricole qui ont dégagé une large majorité d’adhésion des membres du bureau national de CPNT pour son vote de positionnement.

Ainsi, au vu des réponses à la Charte de CPNT, du courrier d’engagement d’orientation de gestion environnementale, comme l’arrêt du projet de réserve naturelle nationale sur l’estuaire de la Loire, la majorité des membres du bureau national de CPNT a plébiscité le soutien à Nicolas Sarkozy pour cette primaire et invite ses adhérents et sympathisants à consulter ses réponses et à voter massivement pour lui les 20 et 27 novembre à la primaire de la droite et du centre (modalités du scrutin - trouver le bureau de vote le plus proche

  • 0

Primaire de la droite et du centre : François Fillon répond à la Charte CPNT pour la ruralité

Après Nicolas Sarkozy, le deuxième candidat à avoir répondu à son tour à la Charte de défense de la ruralité proposée par CPNT aux sept candidats à la primaire de la droite et du centre, est François  FILLON (lire l'intégralité de son courrier).

Il reconnait la politique volontariste en faveur du monde rural de CPNT-Mouvement de la ruralité et rejoint nos préoccupations sur ce sujet central.

François Fillon rejoint également la vision de CPNT sur la santé. Il souhaite ainsi améliorer le maillage médical du territoire médical du territoire en développant des maisons médicales et structures de petites urgences.

La situation de l’agriculture est pour lui un crève-cœur. Élu de la Sarthe depuis de nombreuses années, il se présente comme un « paysan sarthois » et il veut que le bon sens redevienne un réflexe politique.

Comme CPNT, il est attaché aux traditions françaises, à notre tissu d’artisans et de commerçants qui font vivre nos commerces de proximité et apportent un vrai service aux Français.

En matière de chasse, il souhaite confier la gestion de l’espace rural et de la faune sauvage de l’ONCFS sous la tutelle du ministère de l’Agriculture.

CPNT ne manquera pas de faire part des réponses des autres candidats, afin de permettre aux électeurs de voter en connaissance de cause les 20 et 27 novembre prochains.

  • 0

Primaire de la droite et du centre : Nicolas Sarkozy répond à la Charte CPNT pour la ruralité

C’est dans une lettre adressée au président de CPNT que Nicolas Sarkozy précise ses intentions en matière de ruralité et de chasse. Il ainsi est le premier à répondre à la Charte de défense de la ruralité proposée par CPNT aux sept candidats à la primaire de la droite et du centre.

Il est d'accord pour un plan Marshal pour la ruralité avec pour égalité de traitement durant cinq ans 1 euro public investi dans les villes égale un euro investi dans les territoires ruraux donnant les moyens nécessaires pour la santé, les services publics, le numérique, les transports, etc.

Egalement d'accord pour une adaptation des normes et des règles en fonction des territoires, une mobilisation de la diplomatie française pour revoir les règles européennes, la reconsidération des financements publics pour les associations d’opposants à la chasse.

C’est un large programme en faveur du monde rural, des agriculteurs et des chasseurs que propose le candidat à la primaire.

Il manque toutefois un positionnement sur les énergies renouvelables comme l’éolien ou sur les traditions régionales comme les activités taurines.

CPNT ne manquera pas de faire part des réponses des autres candidats, afin de permettre aux électeurs de voter en connaissance de cause les 20 et 27 novembre prochains.

  • 0

Viry-Châtillon : des « sauvageons » non, de la graine d’assassins oui !

Lle Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve  vient de déclarer que les 4 agents de police attaqués à coups de cocktails Molotov "ont été confrontés à une bande de sauvageons qui ont agi avec lâcheté"…

« Sauvageons », c’était le terme choisi un temps par l'ancien ministre de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement pour parler des « jeunes » délinquants.

Le choc des photos ne résiste pas à la légèreté des mots choisis par le Ministre. C’est un acte, presque de guerre, commis par des barbares contre des représentants d’un ordre qui se laisse de plus en plus bafouer.

Alors que l’un des policiers est toujours entre la vie et la mort et qu’un autre est très gravement brulé, cette attaque, en plein état d’urgence, démontre la « faiblesse » de l’impact de celui-ci dans des quartiers désormais hors la loi.

Chasse Pêche Nature Traditions demande au Ministère de l’Intérieur de cesser de faire des phrases et de donner aux forces de l’ordre la mission et les moyens humains et matériels de mettre les auteurs de ces tentatives d’assassinat hors d’état de nuire !

  • 0
S'abonner à ce flux RSS