CPNT

Elections législatives : Une journée de campagne en Vendée et en Loire-Atlantique

Erick MAROLLEAU, président de CPNT Vendée et vice- président national de CPNT était venu apporter son soutien à Jean-Michel Lalère, candidat LR de la 5ème circonscription de Vendée en visite, aux côtés de Bruno Retailleau et de Jean Pierre Raffarin, dans une exploitation agricole sur la commune de Fontaines, la dernière ferme de « vache laitière » de la commune. Jean-Pierre Raffarin annonce qu’il faut préserver nos zones rurales, sinon le lait allemand et néozélandais envahiront le marché français. CPNT partage cette analyse de la situation exposée par Bruno Retailleau et Jean-Pierre Raffarin.

Pour CPNT-le mouvement de la ruralité, il existe plusieurs causes à cette détresse au sein du monde agricole que les décideurs gouvernementaux et européens doivent régler et améliorer d’urgence sous peine d’une grave crise sociale et économique dans les territoires ruraux, dont le système de subventionnement européen déséquilibré et injuste qui rend les agriculteurs totalement dépendants de ces dispositifs.
La nécessaire mise en place d’un dispositif rémunérateur et d’encadrement des productions par la régulation, permettant aux agriculteurs de vivre directement des prix de leurs productions pour conserver une production de lait en France ; le prix du lait doit être à 400 euros la tonne minimum, comme préconisé par la commission agriculture de CPNT.
Autrefois, les agriculteurs étaient les nourrisseurs de la France et le pilier économique de sa ruralité. Aujourd'hui, ils sont déconsidérés et stigmatisés, notamment par la nébuleuse écologiste, étranglés financièrement par la grande distribution et obligés de vendre à perte et d’investir au-delà de leurs moyens. Pire, pour survivre ils sont obligés de compter sur les subventions, à l’exemple des MAE, qui ne sont pas versés depuis 2015- 2016 ! Une honte pour le gouvernement socialiste sortant.

CPNT a souhaité apporter un soutien sans faille à Jean-Michel Lalère, le candidat de la Ruralité qui a dans son programme politique, par son action déterminée en faveur de l’agriculture, la volonté de construire une agriculture raisonnable et intelligente à l’Assemblée nationale, mais aussi en faveur de la reconquête des revenus agricoles, particulièrement dans le secteur de l’élevage, et de toutes les activités humaines au sein de la ruralité, comme la chasse… Jean-Michel Lalère élu à l’Assemblée nationale a pris l’engagement de représenter la voix des chasseurs au sein du groupe chasse.

2017-05-31-cpnt852Erick MAROLLEAU en sa qualité de président régional de CPNT a souhaité aussi être présent à Vertou pour le grand meeting de soutien aux candidats aux législatives de Loire-Atlantique avec François Baroin, en charge de la campagne des législatives de la Droite et du Centre, aux côtés de Gérard Larcher et Bruno Retailleau, le président de la région des Pays-de-la-Loire.

CPNT rejoint la position de François Baroin « On ne peut pas accepter que le débat démocratique dans les cinq années qui viennent se résume à un parti unique et l'extrême droite » et de Bruno Retailleau qui dénonce le « recyclage des candidats socialistes d’En Marche ».

François Baroin annonce ses propositions en faveur de la ruralité (1 € investi en ville égal 1 € investi en milieu rural), mesure du programme politique de CPNT reprise par notre partenaire LR pour la présidentielle et défendue par le Mouvement de ruralité depuis toujours.

Dans son communiqué du 7 mai, CPNT a rappelé que  l’urgence était de corriger cette erreur de casting en choisissant, lors des élections législatives de juin, des hommes et des femmes compétents issus de la Droite et du Centre pour redonner à la France le niveau qu’elle mérite. Alors chers amis de la ruralité, si nous voulons conserver une ruralité vivante avec toutes ses activités rurales, agriculture, chasse, pêche… les ruraux doivent s’engager pleinement aux côtés de CPNT dans ces élections législatives, aux côtés de notre partenaire les Républicains et de son chef de file François Baroin, pour assurer un contrepoids indispensable, efficace et nécessaire au redressement de la France.

Laissez un commentaire