CPNT

Des trous d’air dans les actions de la LPO ?

La LPO vient de lancer une action visant à boucher les cavités et autres trous dangereux (poteaux électriques, panneaux de signalisation…) pour les oiseaux, les reptiles et les petits mammifères.

La LPO devrait pourtant se demander si le remède ne sera pas pire que le mal ! De nombreux passereaux comme les mésanges font leurs nids dans de telles cavités pour être à l’abri des pies, des chats et autres prédateurs qui exercent une lourde prédation sur toutes ces espèces.

Une étude démontre que la prédation par les chats aux États-Unis, au Canada et en Europe représente la disparition de plusieurs milliards de passereaux et de petits mammifères par an.

Enfin, la LPO ferait bien de boucher les trous béants entre les pales des éoliennes véritables pièges à chauves-souris et autres oiseaux dont elle cautionne la dissémination sur tout le territoire... Mais silence, car les subventions des industriels de l’éolien remplissent les caisses de la LPO !

1 Commentaire

  • LAPLACE Gérard
    LAPLACE Gérard vendredi 26 février 2016 17:47 Lien vers le commentaire Rapporter

    La LPO ne vit que de subventions publiques payées par nos impôts, à quoi servent ces gens? Moi je dis a rien, ils n'aiment que le fric que leur donnent les industriels ou les grand groupes multinationaux pour qu'ils la ferme. Les Eoliennes, les oies et canards tués a coup de bâton ou gazés par les Hollandais, j'en cite et des meilleurs. Quand vous leur posez la question, leur réponse est "Ce ne sont pas les mêmes anatidés qui passent en France". Ah bon! et les trouducs de votre mouvement de bons à rien c'est les mêmes qui disent de telles inepties? Quand on me parle de LPO je dis que c'est la "Ligue des Pourris Obtus".....

Laissez un commentaire