CPNT

Aidons l’INRA : Signalons les Tiques !

Les chercheurs de l’Inra ont lancé lundi une application baptisée «Signalement Tique » pour tablettes et mobiles Androïd ou IOS.

Elle a pour but de délivrer une information de prévention sanitaire sur les piqûres de tiques, leurs conséquences et les moyens de s’en protéger, et de recueillir des données d’exposition aux piqûres de tiques (type d’environnement, période de l’année, activité à risque), le Ministère des Solidarités et de la Santé et l'Institut National de la Recherche Agronomique proposent une application permettant de signaler rapidement et facilement l’indésirable  acarien suceur de sang.

Fonctionnalités de l’application :

  • Déclarez une piqûre
  • Indiquez si cette piqûre a été infligée à une femme, un homme, ou à un animal
  • Précisez l'âge de la personne concernée
  • Indiquez la date et la zone géographique
  • Indiquez le type d'environnement où la tique a été trouvée (dans votre jardin, lors d'une balade en forêt ...)
  • Précisez le contexte
  • Placez la tique au congélateur pendant une dizaine de minutes et avant de prendre celle-ci en photo.

Pour aider au mieux l'Inra, vous pourrez même décider d'envoyer la tique par la poste à l'adresse suivante :

Projet Citique
Laboratoire tous chercheurs
Centre Inra Grand-Est Nancy
54280 Champenoux


Il vous suffira de scotcher la tique sur une feuille de papier et d'indiquer le numéro de votre déclaration effectuée préalablement depuis l'application. Vous effectuerez ainsi de la science participative.

Toutes les données récoltées permettront ensuite à l'INRA d'établir des modèles mathématiques (météo / habitat) de prévision du risque. Et au public de consulter les cartes de déclaration des piqûres afin de prendre des précautions et éviter les lieux signalés.

Pour rappel, les piqûres de tiques sont responsables de plus de 30 000 nouveaux cas de maladie de Lyme chaque année.

Autre rappel important : ne jamais utiliser de l'éther pour endormir une tique !

Amis chasseurs, pêcheurs, agriculteurs et autres randonneurs vous êtes tous invités à faire partager votre expérience liée aux piqûres du dangereux acarien. L’objectif est de récolter un maximum de données et d’établir un modèle de prévision des risques. Les tiques causent chaque année 30 000 nouveaux cas de la maladie de Lyme.

Pour prévenir les futures piqûres et tenter d’établir un modèle de prévision des risques, il faut aider l’INRA.

N'hésitez pas à relayer cette communication à vos proches et contacts et à la partager sur vos comptes des réseaux sociaux...

Laissez un commentaire