Énergie – environnement : CPNT écrit aux président.e.s des régions de l'hexagone et d'Outre-Mer

C’est probablement deux actions qui pourraient relever du cahier des doléances du gilet jaune de la ruralité de CPNT.

Le premier en matière de transport en réponse au mauvais choix du gouvernement de vouloir supprimer les vieux véhicules diésel et les chaudières au fuel des particuliers avec un projet d’aide à l’amélioration qui rend les véhicules anciens aussi propres que les récents !

Le second en matière d’environnement avec la dispersion scandaleuse des perturbateurs endocriniens dans les milieux aquatiques.

CPNT le Mouvement de la Ruralité a écrit aux président.e.s des régions et des territoires ultramarins en les invitants à évaluer la pertinence de ses propositions (lire le courrier).

Avec 70% de baisse d’émission de particules fines et 12 à 25 % d’économie de consommation de carburant, sans compter les 15.000 litres d’air économisés pour chaque litre de carburant. Un gain appréciable pour le pouvoir d’achat et pour l'environnement (voir la présentation).

De même, la diffusion de nombreux perturbateurs endocriniens depuis de très nombreuses années par toutes les stations d’épuration dans les milieux aquatiques doit aujourd’hui trouver une fin, face à l’accélération de la perte de biodiversité tant dans les milieux aquatiques que terrestres.

Remettre enfin du bon sens sans dans la politique et arrêter de pénaliser les Français, c'est tout l'objet des propositions de CPNT en ce début d’année.

Lu 416 fois

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…