CPNT

Le radicalisme de BB... sur tous les fronts

Le radicalisme de BB... sur tous les fronts Copie écran Var matin

Pour Brigitte Bardot il aurait fallu laisser les animaux tranquilles après les incendies du Sud-est, alors que les sangliers sont devenus un enjeu de société sur l'ensemble du territoire par l’importance des dégâts agricoles occasionnés et du danger pour l’équilibre de l’écosystème, sans oublier que la régulation de la surpopulation de suidés demande l’investissement maximal des chasseurs, à l’image des ceux du Var.  

N’étant pas à une invective près, la patronne de la cause animale traite les chasseurs de « fanatiques de la gâchette » et de « djihadistes du monde animal » (lire article de Var matin du 1er aout) .

Pour CPNT, les chasseurs n’ont pas de leçons à recevoir de madame Bardot, qui ferait bien de s’interroger sur son radicalisme animal et humain… du front national au front animal.

Laissez un commentaire