Maintien de la pension de réversion : une mesure sociale indispensable !

mercredi 20 juin 2018
Crédit photo : Stocklib / Thodonal

Dans le cadre de la réforme des retraites, CPNT au Féminin dénonce le projet de suppression de la pension de réversion, qui va une nouvelle fois pénaliser injustement les ayants droit, particulièrement dans le milieu rural.

Nos agriculteurs, nos artisans sont souvent assistés bénévolement par leur conjoint.e, leur entreprise ne leur permettant pas de rémunérer les deux personnes. Dans ces conditions, la pension de réversion est l’unique revenu permettant au survivant du couple, en majorité les femmes, de vivre, voire de simplement survivre. Elle constitue également un complément de retraite indispensable lorsqu’elles ont eu des emplois à temps partiel ou à carrière courte.

Après l’augmentation de la CSG, c’est encore une fois nos ainés, particulièrement les ruraux qui vont être pénalisés. Le déni du droit de toucher après le décès de son conjoint une partie de la retraite qu’il percevait de son vivant ou qu’il aurait perçue s’il avait vécu est une honte !

CPNT au Féminin s’étonne du silence de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, si prompte à réagir d’habitude, et l'invite à intervenir en faveur du maintien de cette réversion indispensable aux veuves, notamment en milieu rural.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…