CPNT

Perturbateurs endocriniens : CPNT interpelle Nicolas Hulot

Perturbateurs endocriniens : CPNT interpelle Nicolas Hulot © Stocklib / G. Peshkova

C’est par une lettre ouverte au ministre (lire le document) qu’Eddie Puyjalon, Président de CPNT et Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, a choisi d’interpeler Nicolas Hulot sur le danger de la présence croissante des perturbateurs endocriniens dans les milieux aquatiques.

À l’appui de son intervention en plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine (voir la vidéo), le président de CPNT a souhaité sensibiliser le nouveau ministre sur l’importance d’assurer un véritable diagnostic national et des conséquences sur la biodiversité.

L’exemple des principes actifs médicamenteux comme les rejets issus de la consommation annuelle de pilules contraceptives, à hauteur de 1 051 tonnes, dans la nature, ou ceux des traitements lourds contre les maladies, antidépresseurs et autres antibiotiques, soulève de nombreuses questions et doivent trouver rapidement des réponses scientifiques et techniques afin d’enrayer la dégradation de la  biodiversité.

Laissez un commentaire