CPNT

Aides de la PAC : Des promesses toujours des promesses !

Jacques Mézard, l’éphémère ministre de l'Agriculture du gouvernement « Édouard Philippe 1 », s’était engagé en faveur des exploitants agricoles afin qu’ils soient payés au plus vite des aides PAC alors que les versements de ces aides sont en retard depuis plusieurs années. Encore une promesse non tenue à destination du monde agricole !  
 
Un bon nombre d’agriculteurs ont conçu leur plan d’investissement à long terme avec leur banquier et l’État en prenant en compte ces fonds européens budgétisés depuis plusieurs exercices, mais ils ne peuvent toujours pas y compter. Pendant ce temps, les charges s’alourdissent : remboursement des prêts, entretien du matériel, gazole pour le tracteur, loyer pour la location des terres cultivées, taxes, impôts, etc. au final l’agriculteur se retrouve au bord du dépôt de bilan !
 
CPNT - Le Mouvement de la Ruralité dénonce ces retards de paiement qui mettent les exploitations agricoles en situation difficile, des familles en détresse, et amènent dans le pire des cas, au suicide … Cette situation est intolérable. Il faut que ces paiements se fassent sans délai !  
 
Si tous les clients des PME-PMI honoraient le règlement de leurs factures après plus de deux ans, comme c’est le cas ici chez les agriculteurs, combien de dépôts de bilan seraient à dénombrer ?
 
Stéphane Travert, Le nouveau ministre de l’Agriculture doit reprendre en main le dossier sans attendre et imposer le versement des sommes dues aux entreprises agricoles qui sont dans l'attente depuis de trop nombreux mois.  L’état doit monter l’exemple sans attendre pour redonner confiance à nos agriculteurs… Place aux actes !
 
Le monde agricole ne souhaite pas être un peuple d’assisté ! CPNT encourage le monde agricole à refuser les contrôles PAC, en attendant la normalisation de la situation, et les soutiendra dans leurs légitimes revendications…

Laissez un commentaire