CPNT

Objectifs

Des objectifs importants pour la France et les Français

L’objectif de CPNT est de défendre un projet national calqué sur les valeurs de la ruralité, en donnant à celle-ci la possibilité de prendre sa juste place dans le débat public et politique afin d’obtenir un traitement de Grande Priorité Nationale, tout en permettant aux ruraux (20% de la population française) de faire partie intégrante, enfin, du destin commun national en ayant droit, eux aussi, à leur part de progrès et de développement.

Pour CPNT, non seulement ce projet de société pourra s’appliquer à la ruralité, mais en plus, sa déclinaison sera profitable au pays notamment dans la restructuration indispensable des quartiers, le développement et la relocalisation de notre économie.

Ce dont la ruralité a besoin, c’est d’un « PLAN MARSHALL RURAL » avec un projet global et durable de développement pour la France, en proposant des réponses aux  attentes du monde rural et des propositions sur les volets sécurité, économie, agriculture, social, environnement et Europe.

  • CPNT porte les valeurs rurales : proximité, solidarité, justice, travail, respect des différences.
  • CPNT propose un aménagement du territoire équilibré ainsi que le maintien des services publics de proximité grâce au redéploiement et à la rationalisation des moyens et le développement des emplois non délocalisables (source de croissance et de progrès économique et social).
  • CPNT met en avant le bien-vivre au quotidien, les traditions locales (notamment la chasse ou la pêche, le patrimoine historique, culturel, artistique, gastronomique qui sont la richesse de nos communes et de nos terroirs et peuvent participer au développement économique et au renforcement du lien social).
  • CPNT revendique une nouvelle gouvernance écologique plus respectueuse de l’Homme et de ses activités, économiques ou traditionnelles et culturelles.
  • CPNT porte une autre approche de l’Europe, plus respectueuse des peuples et des gouvernements.
  • CPNT développe les sujets touchant à l’éducation et à la formation tout au long de la vie, ce sujet sera rapproché de la capacité de recherche et d’innovation dont le pays doit faire preuve pour redynamiser son économie.

10 mesures pour la France

Ce sont les principaux axes du programme CPNT, ses priorités.

  • Une identité rurale de la France : respect des cultures et traditions françaises et régionales pour des valeurs solides comme socle d’une France durable.
  • Un Plan Marshall d'urgence et ambitieux pour la ruralité : aménagement équitable du territoire, toilettage de l’organisation territoriale et des collectivités, développement des infrastructures économiques, des transports, des équipements notamment sportifs et culturels et du logement, réduction de la fracture numérique, réduction des déséquilibres urbains/ruraux et renforcement du développement économique sur tous les territoires.
  • Une économie dynamique relocalisée et de proximité dans tous les territoires grâce à un État facilitateur qui encouragera à la fois les efforts des entreprises et ceux des salariés : emplois (agriculture, petit commerce, artisanat, TPME…), services aux publics, diversification.
  • Un système accessible et juste d’éducation/formation/recherche : une priorité nationale qui permettra à la France de retrouver son dynamisme économique et son équilibre social grâce à une politique de l’emploi dynamique qui associera formation et insertion tout au long de la vie.
  • Un système social solidaire, juste, protecteur et contrôlé pour que chacun trouve ou conserve sa place dans la société, quel que soit son âge ou sa situation, grâce à une solidarité intergénérationnelle et territoriale (une couverture médicale du territoire, la reconnaissance et la prise en compte du handicap, de la dépendance et de l’isolement social, une protection sociale n’oubliant personne et pérenne, mais sanctionnant les abus et les fraudes pour plus d’équité et de justice au service de tous les Français).
  • Une défense et promotion des terroirs et de leurs activités économiques ou culturelles d’exception,  de leurs patrimoines spécifiques garants de la qualité de vie et de la diversité qui fait la richesse culturelle, mais aussi économique (tourisme) de la France.
  • Une écologie humaine, réaliste, pragmatique et raisonnable basée sur une nouvelle gouvernance écologique et sur un développement durable et acceptable.
  • Un bien-vivre au pays et dans le pays : en apportant des solutions aux thèmes sécurités et services aux personnes.
  • Une chasse et une pêche populaire, des usages de nature, respectés et garantis dans leurs droits.
  • Une France forte dans une autre Europe : une Europe « européenne » qui protège et respecte ses peuples et ses nations, défend et soutient ses producteurs, remaniée dans son fonctionnement institutionnel, avec un système financier rétabli dans l’ordre moral que sa spécificité doit lui conférer.

Comment motiver nos concitoyens ?

À ce jour, c’est à une crise de la démocratie à laquelle on assiste et il faut « redorer le blason » de la politique dans un contexte où la situation globale (due notamment à la crise) ne donne pas confiance aux électeurs qui s’estiment non écoutés.

Il faut ainsi rendre cette confiance en adoptant des comportements de vérité et d'écoute ; il faut du parler-vrai, du « politiquement incorrect » et ne plus laisser les sondages ou les technocrates gouverner.
Il faudrait donc pouvoir créer les conditions d'une vraie politique de proximité et d'une écoute du monde rural. CPNT revendique ce retour à une vraie politique de proximité, de terrain, à l'écoute des citoyens. La politique, la vraie, doit se vivre sur le terrain, dans l’écoute des populations.

Pour gommer ce déficit démocratique du à des taux d'abstention record, il faut d'une part rendre confiance aux individus dans le comportement politique et certaines mesures pourraient peut-être améliorer les choses :

  • Pouvoir favoriser l'accès des jeunes et des femmes à la politique.
  • Défonctionnariser la représentation politique en l’ouvrant aux autres professions, d’où la nécessité d’un statut de l’élu compatible avec les contraintes professionnelles.
  • Rendre les mandats nationaux, régionaux et départementaux une seule fois renouvelables.
  • Assurer l'égalité entre tous les candidats aux élections : financement de campagne, traitement médiatique ...
  • Prendre en compte les votes blancs aux élections, mais avec son corolaire indispensable : le vote obligatoire.
  • D'autre part, il faut écouter les réalités du terrain et notamment du monde rural.
S'abonner à ce flux RSS