CPNT

Dates-clé

02 avril 1979

La directive européenne 79/409/CEE (voir le texte), concernant la conservation des oiseaux sauvages, qui tend notamment à restreindre les périodes de chasse des oiseaux migrateurs, a amené à la création de l'Union Nationale de Défense des Chasses Traditionnelles Française (UNDCTF) .

26 mai 1979

Les chasseurs du Sud-ouest, à l'initiative de Jean Saint-Josse et d'André Goustat qui perçoivent son potentiel antichasse, s'élevent contre la Directive Oiseaux et lancent le "Serment de Pau"

15 juin 1989

Création de la liste Chasse Pêche Traditions (CPT) à l’occasion des élections européennes (4,13% des suffrages obtenus par la liste conduite par André Goustat).

30 septembre 1989

afin de prendre en compte la notion de territoire, le mouvement devient finalement CPNT : Chasse Pêche Nature Traditions.

22 mars 1992

Aux élections régionales CPNT obtient 27 élus dans 13 régions

15 mars 1998

Aux élections régionales CPNT obtient 31 élus dans 17 régions

01 septembre 1998

Jean Saint-Josse est élu Président du Mouvement en remplacement d'André Goustat

13 juin 1999

Aux élections européennes, la liste menée par Jean Saint-Josse obtient 6,77 % des suffrages exprimés (1 195 727 voix). 6 députés européens CPNT sont élus : Jean Saint-Josse, Michel Raymond, Véronique Mathieu, Yves Butel, Jean-Louis Bernié et Alain Esclopé. Ils siègent dans le parlementaire européen indépendant "Europe des Démocraties et des Différences" (EDD) qui regroupe 18 députés dont des Danois, des Hollandais, des Anglais. Plus "eurocritiques" qu' "eurosceptiques", ils n’auront de cesse de dénoncer le pouvoir des “technocrates de Bruxelles”, la fuite en avant de l’élargissement sans fin de l’Union Européenne, les dérives dogmatiques de l’écologie punitive européenne et les “eurobéats”.

21 avril 2002

CPNT présente pour la première fois un candidat à l’élection présidentielle. Jean Saint-Josse obtient 1.204.923 voix au premier tour de l'élection présidentielle, soit 4,23 % des suffrages exprimés, se classant en 9e position sur un total de 16 candidats

22 avril 2007

Frédéric Nihous, candidat CPNT à la présidentielle obtiendra, dans un contexte difficile "post 21 avril 2002”, 420 645 voix soit 1,15 % des suffrages exprimés

08 janvier 2008

Frédéric Nihous est élu président de CPNT suite à la décision de Jean Saint-Josse de ne pas briguer un nouveau mandat à la tête de CPNT.

21 mars 2010

CPNT fait liste commune avec l'UMP dans la plupart des régions lors des éléections régionales et obtient 6 Conseillers régionaux : Frédéric Nihous (Aquitaine), Thierry Joulin (Poitou-Charente), Pascale Guittet (Poitou-Charente), Marie-Christine Git (Rhône-Alpes), Jean Pilniak (Picardie) et Didier Vergy (Basse-Normandie)

06 juin 2012

CPNT devient officiellement un mouvement associé à l'UMP.