CPNT

Urgence élevage : Stop à l’État mauvais payeur !

Urgence élevage : Stop à l’État mauvais payeur ! Crédit photo : Stocklib

CPNT - Le Mouvement de la Ruralité soutient l’action des éleveurs en colère comme ceux du marais poitevin. Comment ne pas être scandalisé par l’État mauvais payeur qui est resté insensible aux appels de détresse des éleveurs, suite aux retards de paiements des primes de mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) depuis plus de deux ans.  

Ces primes permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engageaient dans le développement de pratiques combinant performance économique et performance environnementale ou dans le maintien de telles pratiques lorsqu’elles étaient menacées de disparition.

Cette mesure était un indispensable outil financier pour le développement de l’agro-écologie,  pour la sauvegarde des exploitations, des prairies humides et un véritable atout pour le développement économique et de protection de l’environnementale pour la France rurale.  

CPNT demande au député Pierre HENRIET, député LREM de la 5ème circonscription de Vendée, secteur concerné, d’intervenir auprès de son ministre de l’environnement Nicolas Hulot pour agir en faveur du règlement rapide de ces primes.

C’est un enjeu qui pèse pour le maintien de l’élevage et celui des zones humides en France. Faute de mesures financières, cette activité sera abandonnée au profit de l’exploitation céréalière dont on connait les fâcheuses conséquences sur la biodiversité remarquable de ces territoires.

Laissez un commentaire