Double peine pour les automobilistes de Nouvelle-Aquitaine !

mercredi 27 septembre 2017
Crédit photo Stocklib - Lukas Gojda

Avec l’annonce d’une augmentation de près de 10% des taxes sur le diesel par le gouvernement Macron, les automobilistes de Nouvelle-Aquitaine se voient infliger une double peine après l’augmentation de l'impôt carburant (TICPE) imposée par Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, pour combler la dette laissée par Ségolène Royal, alors présidente de l’ex-région Poitou-Charentes. Soit deux augmentations coup sur coup pour plomber un peu plus le budget des familles et notamment des familles rurales qui ne peuvent se passer de leur voiture en l’absence de moyens de transports en commun.  
 
Deux augmentations coup sur coup pour plomber un peu plus le budget des familles
 
Décidément, entre l’exécutif socialiste à la Région et celui de la République en Marche du Gouvernement Macron, ce sont toujours les mêmes qui trinquent pour pallier leur manque d’efficacité en matière de programme économique !

Deux augmentations qui s’additionneront lourdement à celles des prochaines hausses des péages des autoroutes signées par Emmanuel Macron et Ségolène Royal, alors tous deux ministres sous François Hollande.
Les automobilistes français et néo-aquitains apprécieront la saignée organisée sur leur budget à laquelle ne manquera pas de s’ajouter l’optimisation des contrôles de vitesses par des sociétés privées, histoire de compléter la curée fiscale !  
 
Quand arrêtera-t-on de considérer les automobilistes comme des vaches à lait ?

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…