Banlieues : Macron des villes, mais certainement pas celui des champs !

mardi 14 novembre 2017
Crédit photo : Stocklib - Philippe Halle - packshot

Alors que le Président de la République annonce un énième plan banlieue en promettant des services publics et des emplois francs pour les quartiers prioritaires, la ruralité continue de perdre les siens et déplore la disparition de ses commerces de proximité  !

Macron réduit à 12 les élèves de CP et CE1 dans ces quartiers, quand on continue de supprimer des classes entières dans les petites communes rurales.

Si le Président de la République assume une discrimination positive par sa politique de la ville, il ferait bien d’assumer sa discrimination négative par son absence de politique en faveur de la ruralité. Il déshabille Pierre de la ruralité pour habiller Paul des quartiers prioritaires !

Décidément, le Macron des villes n’est pas le Macron des champs et en ruralité tout fout le camp !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…