La dictature de l'éolien est En Marche !

mercredi 5 décembre 2018
Crédit photo : Stocklib / Thierry Vialard

Le ministre de l'Écologie punitive, François de Rugy, vient jeter de l'huile sur le feu en rajoutant une dose de mépris supplémentaire envers le peuple des campagnes !

Par un décret scélérat, il institue une justice d’exception en privant les citoyens du droit fondamental à pouvoir se défendre en justice en première instance aux tribunaux administratifs contre l’installation anarchique d’éoliennes. Ce décret limite de surcroit la durée légale d'intervention à 2 mois au lieu de 4, dans le but de limiter la capacité d'attaquer l'autorisation unique signée par le préfet.

A ces nouvelles contraintes viennent s'ajouter la volonté du ministre de l'Écologie de supprimer les enquêtes publiques en bannissant l'information et l'expression des citoyens.

Pour satisfaire aux caprices du jeune monarque de La République En Marche et à sa volonté de multiplier par trois le nombre d'éoliennes en France - 18.000 nouvelles machines sur les terres des ruraux – le gouvernement raye, par décret, tous les droits du peuple des « Gaulois réfractaire » !

Ce modèle de transition énergétique axée essentiellement sur l’énergie éolienne intermittente et ultra subventionnée entrainera forcément la politique énergétique de la France vers la ruine avec, conséquence inévitable, des taxes de plus en plus salées pour les ménages français.

C’est l’arrogance d’un gouvernement qui fait le choix d’imposer par la force l’écologie punitive et un nouveau signal inquiétant adressé aux ruraux et aux gilets jaunes de la France d’en bas !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…