Conseil régional de Nouvelle-aquitaine : La feuille de route Néo Terra, c'est non pour le Mouvement de la ruralité !

mercredi 10 juillet 2019

Le président du Mouvement de la ruralité et Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, en cohérence avec son précédent vote lors de la plénière sur le SRADDET, a reconduit son choix contre la feuille de route Néoterra.

Le conseiller régional a clairement exposé les raisons de sa position, arguant de son refus du développement de l'éolien, de la mise sous cloche des territoires avec l’instauration de nouvelles réserves et autres sanctuaires sur les territoires.

De même, il a jugé provocateur et caricatural de citer en exemple comme espèces menacées de disparition les perdrix, la tourterelle et le pinson, espèces sources de conflits entre chasseurs et opposants à la chasse, notamment dans les Landes et le Médoc. Il y a tellement d'autres espèces à citer comme les hirondelles, le râle des genêts, etc.

Après avoir évoqué de dossier du projet du parc éolien de l'estuaire, sujet central de la réunion publique de Jonzac du 9 juillet, il a invité la région à reprendre le terrain des négociations avec les élus du blayais, les associations, les usagers, les acteurs économiques et touristiques pour une réunion de concertation sur la possible réouverture de la ligne Blaye - Saint Mariens dans le cadre de cette feuille de route.

Enfin il appelait de ses vœux à la plus grande souplesse dans la communication de la région envers le monde agricole dans sa politique d'incitation aux changements de pratiques, en rappelant les chiffres dramatiques publiés le matin même par la MSA avec 605 suicides dans ses adhérents en 2015.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…