Éolien : l’heure n’est plus à modifier la loi, mais à un moratoire !

mercredi 19 février 2020
Crédit photo : montage / photo Christian Musat

La demande d’une nouvelle loi sur l’éolien par plusieurs parlementaires est une bonne initiative, mais elle est aujourd’hui malheureusement dépassée, notamment face à la connaissance des enjeux sanitaires.

Il est bon de rappeler que ce sont les parlementaires du gouvernement Hollande puis de La République en Marche qui ont simplifié à tout va le cadre réglementaire pour installer des éoliennes sur le territoire national. Certains de ces parlementaires faisant même de la surenchère, proposant la possibilité de les installer à 350 mètres des habitations ; preuve d’un véritable déni de démocratie.

Aujourd’hui, avec le recul sur les impacts sanitaires et les alertes internationales sur les dangers induits par les éoliennes, les cas de maladies humaines et les mortalités animales, il faut une mise en application urgente du principe de précaution en imposant un moratoire sur cette énergie.

Le Mouvement de la Ruralité accompagnera les victimes de l’éolien pour attaquer devant les tribunaux les responsables pour fautes inexcusables et mise en danger de la vie d’autrui.

Madame Élisabeth Borne se trompe de voie dans ses propos sur RMC ce mercredi matin. Ils sont entachés de lourdes méconnaissances et d’une vision étriquée sur le rejet de la population vis-à-vis de cette énergie. L’aspect paysagé est certes un enjeu, mais celui du risque sanitaire, auquel on peut rajouter les enjeux économiques et sociétaux, ne peut être ignoré par la ministre.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…