8 vaches de mortes, on s’offusque ! Des centaines d’autres passées sous silence...

jeudi 20 février 2020
Vaches mortes chez Didier Potiron Crédit photo : Eddie Puyjalon - LMT

Quand un pauvre éleveur n’arrive plus à faire vivre son troupeau, qu’il est dépassé par la gestion de son exploitation, le manque d’accompagnement et la solitude conduisent parfois à l’effroyable. C’est ainsi qu’en Normandie, on découvre dans ses pâturages 8 vaches agonisantes ou mortes. Les médias s’en emparent, et les associations de protections des animaux portent plainte. La gestion sociétale n’est plus à l’entraide, ni à la compassion, elle est au dénigrement, au judiciaire et à l’agribashing.

Curieusement, où est la prise en compte des 340 vaches mortes chez l’éleveur Didier Potiron, proche de parc éolien. Où sont celles de dizaines d’éleveurs dans son cas en Loire-Atlantique et en d’autres territoires ? Où sont les associations animalistes pour les défendre devant la souffrance de leurs animaux ? Leur mutisme serait-il dû au risque imputable aux éoliennes ? Le grand totem de l’écologie pourrait-il être entaché par ces affaires sanitaires et avec lui l’écologie verte et politique ?

Perversité d’une écologie animaliste… La force du vent pousse l’idéologie loin des frontières du rationnel et de l’humanisme.

Le Mouvement de la Ruralité s’insurge contre cette politique et de cette communication à géométrie variable... Une médiatisation qui fait le buzz sur fond de mal-être agricole encourageant l’agribashing et enjambant sans vergogne, des milliers d’animaux morts, des souffrances humaines pour ne pas compromettre une idéologie, une énergie dite verte, dont les politiques assurent la promotion contre vents et marées. Heureusement, quelques médias commencent à ouvrir les yeux sur cette supercherie environnementale...

Le Mouvement de la Ruralité se doit d’accompagner, jusque devant les juges de la république, ces éleveurs, ces hommes et ces femmes contaminés, pénalisés et malades de l’écologie éolienne, pour faire valoir leur droit à la vie.

Un jour le vent tournera et il sera pour la reconnaissance des victimes de l’éolien !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…