Un commissaire Européen qui doit redonner confiance aux pêcheurs français et un ministère qui doit réagir efficacement !

jeudi 29 octobre 2015
© Fotolia - beawolf

Aujourd'hui et demain vendredi 30 octobre, la Bretagne et ses marins reçoivent la visite de Karmenu Vella le commissaire Européen Maltais et du Secrétaire d’État chargé des transports de la Mer et de la Pêche Alain Vidalies.

Si l’Europe s'oriente positivement vers une hausse des quotas de pêche, il faut néanmoins rester vigilant.

CPNT n'oppose pas la pêche professionnelle et la pêche de loisir, mais demande des quotas permettant de faire vivre les professionnels de la mer et les amateurs de vivre leur passion et ... faire vivre la filière professionnelle d'articles de pêche et de bateaux.

Les pêcheurs veulent plus de réactivité de leur ministère de tutelle et lorsque l’innovation vient au service des diminutions de cout d'exploitation, les contraintes administratives ubuesques devraient être éradiquées ! La mise en service de moteurs plus économiques devrait recevoir le soutien et l'essor des autorités qui doivent mettre tout en œuvre pour cela...Or, la paperasserie continue de ruiner l'économie française de la mer !

Monsieur le Commissaire, les pêcheurs doivent être entendus et rassemblés autour des tables de négociations. Vous ne devez en aucun cas retenir que les avis des scientifiques dogmatiques et partisans.

La France a une longue tradition de pêche et doit garder son rang et ses pêcheurs !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…