Agri-bashing : Le Mouvement de la Ruralité demande en urgence la loi sur le délit d’entrave aux activités rurales

vendredi 18 octobre 2019
Capture vidéo

En réponse aux attaques de plus en plus fréquentes et violentes envers les éleveurs, les agriculteurs, les bouchers-charcutiers, les fourreurs, les chasseurs, les pêcheurs… pris pour cible, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume se contente de proposer la mise en place des observatoires contre l’agri-bashing !

Il est pourtant grand temps d’agir et de passer du stade de la déploration et de la condamnation, aux actes ! Le Mouvement de la ruralité demande en urgence l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale le débat sur le projet de loi instaurant un délit d’entrave aux activités rurales.

Il est impératif d’enrayer l’escalade de la violence, des agressions en se dotant de cet outil juridique pour condamner avec la plus grande fermeté ces individus en flagrant délit de violation de propriété et d’actes terroristes.

Le Mouvement de la Ruralité va interpeller les députés LREM sur l’importance de cette proposition de Loi et surveiller le vote de tous les parlementaires afin d’appeler à sanctionner celles et ceux qui ne soutiendront pas ce texte.

De même, au titre de son partenariat, LMR demande au groupe Les républicains à l'Assemblée nationale de soutenir massivement ce projet de loi de bon sens qui émane du Sénat.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…