En absence du Père Noël pour les chasseurs, voilà le Père Fouettard pour 2012 !

dimanche 25 décembre 2011

logo LPOSur recours de la LPO, le Conseil d'Etat vient scandaleusement et outrageusement d'abolir la chasse des oies en février.
CPNT-Le Mouvement de la ruralité dénonce l’hypocrisie et la morgue du dernier communiqué de la LPO (lire le communiqué du 23/12/11).
En effet, non seulement il ne grandit pas cette association, déjà bien basse par ses comportements outranciers et ses mensonges manipulateurs anti chasse, mais de plus il démontre tout le caractère peu scrupuleux de cette association révélé par l’esprit de son recours intenté devant le Conseil d’Etat pour faire interdire la chasse des oies en février.
CPNT rappelle que la LPO a attaqué un arrêté ministériel qu'elle avait elle-même validé lors des accords des tables rondes; quelle honte que ce reniement de sa propre signature !
De même, personne aujourd’hui ne peut croire que l’argent des contribuables, largement distribué à la LPO au travers de colossales subventions du Ministère de l'Écologie et donc de l’Etat, ne sert pas à financer ses incessants recours devant les tribunaux contre ce même Etat ! Le chien mord ainsi la main qui le nourrit !
Qu'attend le gouvernement pour mettre fin à ces subventions suicidaires, lui qui vient même d'inscrire au budget 2012, en pleine période de crise et d'austérité imposée à tous les Français, 3,5 millions d'euros de nouvelles subventions à la LPO !!! Quand cessera cette mascarade ?
Cette décision anti chasse prise par le Conseil d'Etat à la veille de Noël ne peut que provoquer une immense colère des chasseurs.
CPNT attend du gouvernement une solution d'urgence pour corriger les exactions des pères fouettards de la LPO et du Conseil d’Etat. Les chasseurs doivent pouvoir chasser les oies en février.
Sans volonté et résultats probants du gouvernement, les chasseurs punis à Noël ne manqueront pas de lui sonner les cloches ... à Pâques, à la présidentielle !
La plaisanterie n’a que trop duré. C’est aujourd’hui au gouvernement de démontrer sa capacité à rétablir la situation et de prouver par les actes son attachement à la chasse et aux centaines des milliers de chasseurs de gibier d’eau de France, qui sont aussi des électeurs !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…