On doit pouvoir chasser le gibier d'eau en février : au gouvernement de se débrouiller et sans tartuferie électoraliste !

mercredi 18 décembre 2013

Un mois et demi avant la date programmée de la fermeture de la chasse au gibier d’eau, la tension et la colère montent dans les marais de France, d’autant plus qu’ils ont perdu en 2013 le droit de chasser les oies en février qu’avait rétabli l’ancienne majorité.

CPNT, solidaire des chasseurs de gibier d'eau français et défendant depuis toujours la légitimité de la chasse des oiseaux migrateurs en février, constate avec colère le silence total du pouvoir sur cette question fondamentale pour les chasseurs de France.

On doit pouvoir chasser en février, car la nature le permet ! Les chasseurs de gibier d'eau sont ulcérés de voir « leur » ministre de tutelle ne rien faire positivement pour la chasse depuis l’alternance de mai 2012, comme si l’on était revenu au temps des années sombres du gouvernement Jospin-Voynet.

CPNT lance un appel au gouvernement et à son ministre Philippe Martin pour qu’ils rétablissent, solidement juridiquement, le droit de chasser oies, canards et limicoles en février.
CPNT précise en outre que le gouvernement et le ministre de l’Écologie ne doivent pas simplement rechercher un coup électoral avant les municipales en prenant ce dossier à la légère. Qu’ils ne refassent pas aux chasseurs le coup classique du simple effet d’annonce par la signature d’un décret ou arrêté qui attaqué devant les tribunaux par les antichasse ne tiendrait pas une minute devant les juges administratifs ! Pas d’entourloupe, pas de faux-fuyants du genre Conseil d’État, Commission européenne ou autres directives et conventions internationales ! Le temps est venu d'une solution pérenne pour chasser les oies, les canards et les limicoles dès février 2014.

À l'heure des massacres et autres destructions d'oies et de canards aux Pays-Bas, sous le silence assourdissant des associations anti chasse autoproclamées écologistes, trop, c’est trop et il est que les dirigeants de ce pays rétablissent les chasseurs dans leurs droits légitimes.
Depuis la campagne électorale de 2012 et les promesses faites par les députés de l’actuelle majorité, s’est écoulé un an et demi sans amélioration de l’exercice de la chasse populaire, mais avec diffusion d’un sentiment avéré de trahison comme lors du gouvernement PS-Verts de 1997-2002.

Quand on veut, on peut ! Et il est à noter que le PS a tous les pouvoirs à ce jour : départementaux, régionaux, nationaux, parlementaires à l’Assemblée et au Sénat, gouvernementaux. La caisse à outils est donc pleine, à eux de s’en servir enfin ! Tout échec, tout silence, serait incompréhensible et inadmissible !

Alors mesdames et Messieurs de la majorité, du gouvernement ou du Parlement, au boulot, vite et maintenant ! Les chasseurs de gibier d'eau français en ont plus qu’assez de votre immobilisme : il faut que ça bouge urgemment pour la chasse en février ! Attention aux prochaines élections !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…