Chasse du gibier d'eau en février : que font le gouvernement et les présidents des groupes parlementaires "Chasse" ?

lundi 6 janvier 2014

Stocklib © S OehlenschlagerLa fermeture de la chasse au gibier d'eau approche à grands pas et pourtant rien n'avance. Quels sont les travaux initiés par le ministre de l'Écologie et quelles sont les dates proposées pour chasser les canards, les oies et les limicoles en février ?

CPNT attend toujours du gouvernement et des présidents des groupes "Chasse" de l'Assemblée nationale et du sénat des initiatives et des informations claires et complètes sur ces sujets. L'Europe permet de chasser sous certaines conditions, l'Europe peut accorder avec des dossiers bien initiés et ficelés; il faut simplement une volonté politique nationale forte et sincère... qu'on peine à voir dans le gouvernement actuel.

l'Europe a bon dos d'être servie en bouc émissaire alors que les parlementaires de la majorité font la danse du ventre devant les associations antichasse dont la pire la LPO et son gourou Allain Bougrain-Dubourg, mais aussi Nicolas Hulot et tous les antichasse notoires !

Le deal permanent avec les intégristes de l'environnement est insupportable et les chasseurs de migrateurs, écoeurés d'être ainsi baladés par les parlementaires de la majorité et leur ministre, sont fort justement en colère contre l'immobilisme politicien du gouvernement et de leurs représentants qui ménagent sans vergogne la chèvre et le chou (vert).

CPNT exige rapidement des informations et des décisions positives sur les dates de fermeture de la chasse du gibier d’eau !

Il ne suffit pas aux gouvernants de promener les chasseurs, le courage politique doit s'affirmer et s'honorer par sa franchise !

CPNT soutiendra toutes initiatives ou actions de revendication lancées par les chasseurs et leurs associations et qui s’inscriront dans cette revendication de pouvoir chasser le gibier d’eau en février, car la nature le permet !

CPNT invite les chasseurs à pousser leurs structures représentatives à interpeler les membres de la majorité gouvernementale et tous les membres du groupe "Chasse" aux deux assemblées afin de leur rappeler l'attente forte, et l'impatience excédée, des chasseurs de France ! Sinon, cela risque fort de peser lors des prochaines élections par une traduction de cette colère dans les urnes !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…