Dates de fermeture de la chasse du gibier d’eau : Pas ... “d’estouffade aux gonades” !

mardi 14 janvier 2014

CPNT est particulièrement en colère contre le gouvernement et ceux qui sont en charge du dossier des dates de fermetures du gibier d’eau en France, car à trois semaines de la date de fermeture, rien de sérieux n’est annoncé pour pouvoir chasser les oies et canards en février dès cette année !
 
Qu’on cesse de nous concocter une sorte “d’estouffade aux gonades” en guise d’étude scientifique qui sera perdue d’avance et qui n’est qu’un alibi pour masquer l’inefficiente politique cynégétique menée actuellement ! Qu’on arrête de capituler en rase campagne devant les gourous de l’écologie radicale, devant L’Europe qui marche sur la tête, celle qui interdit de chasser des oies en février, mais favorise l’extermination de centaines de milliers par gazage, destruction d’œufs, de juvéniles et d’oies en mue ou au nid dans les pays du Nord ! Stop ! Trop, c’est trop ! Ce ne sont pas des études sur les gonades qu’il nous faut, ce sont plutôt des gonades dans les pantalons des gouvernants !
 
Faut-il rappeler les promesses des uns, les annonces des autres, début 2013 ?… Les mêmes reviennent un an plus tard, avec leurs cahiers de travaux pratiques vides ! Il suffit du lancinant, mais récurrent discours «Pas cette année, mais promis, l’année prochaine !». Faut-il rappeler le mutisme et le double langage des dirigeants et parlementaires PS chargés du dossier Chasse qui promènent tous les chasseurs à coup de déclarations vides de sens et de contenu, à l’exemple de Philippe Plisson, président du groupe Chasse à l’Assemblée nationale ? Faut-il rappeler que, comme tout un symbole de duplicité et de coup tordu, cet exécutif n’a même pas inscrit à l’ordre du jour cette juste revendication des chasseurs du prochain CNCFS (Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage), organe officiel de consultation et d’avis du ministère de l’Écologie sur les dossiers cynégétiques ?
 
CPNT en appelle à l’unité de la chasse face au despotisme écolo antichasse européen et national qui favorise l’extermination par gazage, empoisonnement et autres moyens de destructions massifs sur certaines espèces (d’oies et de canards), MAIS interdit une chasse raisonnable en février des mêmes oiseaux ! Serait-on au Royaume d’Ubu ?
 
Remettons du bon sens dans la politique cynégétique et écologique européenne et française : on doit pouvoir chasser oies, canards et limicoles en février, la nature le permet ! Sinon, ce sera la grande migration des bulletins de vote aux prochaines échéances électorales et rappelez-vous le bien : les chasseurs tirent juste !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…