Le partenariat CPNT-UMP en action pour la défense de la chasse au gibier d’eau en février !

lundi 27 janvier 2014

2014-01-23-cpnt50CPNT était en action sur le terrain dans la Manche au travers d’une rencontre avec des responsables politiques et cynégétiques le jeudi 23 janvier dernier sur le thème de la fermeture de la chasse au gibier d’eau.

Les chasseurs étaient déjà inquiets tant de l’alliance du PS avec les Verts que du soutien exprimé en 2012 par François Hollande à la LPO, pourtant auteur d’un Manifeste prévoyant entre autres l’interdiction de chasser le dimanche et la fermeture de toutes chasses, sans dérogation, le 31 janvier. Et une certaine communication de hauts responsables ou hommes d’influence cynégétiques nationaux, exprimant pendant la campagne présidentielle leurs critiques vis-à-vis de l’ancienne majorité et leur impression positive sur le candidat socialiste et l’intention du PS de travailler positivement au règlement des dossiers « Chasse » ont fini par pousser nombre de chasseurs vers la gauche et son candidat.

Aujourd'hui, c’est la colère. Rien n'avance quant à l’amélioration de la chasse et, malgré le démarrage d’une nouvelle saison de chasse, aucune décision positive sérieuse n’a été adoptée par le gouvernement malgré les promesses et discours enjôleurs du président de la République lorsqu’il a reçu avant l’été des dirigeants de la chasse française (FNC, ONCFS), réception qui n’accoucha que d’une « grande » communication toute en louanges (alors que rien de concret n’avait été ni annoncé ni décidé !). Le changement de ministre de l’Écologie n’a également rien changé ni apporté, hormis des discours renouvelés d’attention, mais n’ayant rien donné eux non plus.
Or, les chasseurs sont en colère face à l’inaction gouvernementale ou face à des demi-mesurettes accompagnées de restrictions débiles ainsi que l’atteste le dernier arrêté “oies en février”.

NON, CPNT ne peut l’accepter ! L’UMP non plus ! STOP au double langage et à l’immobilisme du gouvernement !
Notre partenariat agit, travaille pour la chasse et outre la demande d’une question d’actualité posée au gouvernement le mercredi 22 janvier, un premier déplacement thématique sur le terrain a été organisé le jeudi 23 janvier, dans la Manche, sur le thème des dates de fermeture de la chasse au gibier d’eau en février.

2014-01-23-cpnt50-2En visite dans un gabion de Saint Côme, Marc Laffineur, Député (chasseur) président du groupe Chasse de l’UMP à l’Assemblée nationale, et Frédéric Nihous, président de CPNT, purent rencontrer, débattre et présenter leurs revendications avec des acteurs normands de la chasse et des collectivités : Philippe Gosselin, député de la Manche, Philippe Bas, Sénateur et vice-président du Conseil général, Auguste Foulon, président de la Fédération des Chasseurs, Gérard Bamas, président du DPM Baye des Veys, Didier Vergy, président de l’ANCGE et conseiller régional de Basse-Normandie, Pascal marie, délégué CPNT de la Manche, et d’autres responsables cynégétiques locaux.
L’occasion pour chacun de rappeler l’insatisfaction face à l’arrêté projeté par le ministre de l’Écologie tant en raison de son caractère partiel (uniquement les oies jusqu’au 10 février) et de sa dimension restrictive revendiquée par le président PS du groupe chasse à l’Assemblée nationale, Philippe Plisson. La revendication commune est claire : chasse des oies et canards, dans un premier temps les siffleurs, au 20 février !

Lire l'article de Ouest France   -    Lire l'article de la Presse de la Manche

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…