Chasse en février : qu'attendent messieurs Martin et Plisson ?

vendredi 7 février 2014

CPNT avait prédit et annoncé il y a près d'une semaine que l'arrêté autorisant la chasse des oies jusqu'au 10 février serait cassé entre le 4 et le 6 février sur recours des associations antichasse extrêmes.
Il avait malheureusement raison : le verdict  du Conseil d'État est tombé mercredi 5 février et il est sans appel, sanctionnant ainsi l'incompétence du pool Chasse gouvernemental et parlementaire de la majorité actuelle !

Maintenant, c'est au député Plisson d'aller s'expliquer devant les chasseurs sur ses fanfaronnades et promesses, totalement déconnectées de la réalité,  aveuglé qu'il était par ses calculs électoraux et partisans, lui qui manifestement méconnaît la jurisprudence en matière de  chasse...

Au ministre Martin de sortir par le haut de cette situation en trouvant une solution, lui qui se vantait de faire avancer les choses !

Aujourd'hui, si le gouvernement socialiste veut enfin être à la hauteur tout en montrant une réelle volonté et force de caractère,  le ministre Martin n'a plus qu'à faire du Bachelot en reprenant un second arrêté autorisant la chasse des oies jusqu'au 20 février ! Là, en faisant du Roselyne Bachelot, nous verrons si l'influence du député Plisson et le courage de son ami et complice Philippe Martin, dont ils se targuaient publiquement,  sont à la hauteur des enjeux et des attentes des 1, 2 millions de chasseurs français.

Si tel n'est pas le cas,  il ne leur restera plus qu'à prendre acte de leur incapacité à faire avancer les dossiers chasse dont ils ont la charge et à faire preuve d'honnêteté et de courage politiques en présentant leur démission.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…