Non à l'interdiction généralisée des munitions au plomb !

mercredi 12 novembre 2014
Stocklib © V. Krasyuk

Les négociations de Quito (Équateur), dans le cadre de la onzième Session de la Conférence des Parties à la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS COP11), ne doivent pas servir de défouloir aux organisations d'opposants à la chasse.

Que des mesures pertinentes et ciblées sur les produits toxiques ayant des conséquences avérées sur les populations d'oiseaux soient prises dans ce cadre-là, CPNT l'approuve bien évidemment. Mais que des mesures générales visant à interdire l'usage du plomb dans les munitions soient prises, est un non-sens environnemental !

A ce jour, l'usage des munitions de substitution s’avère beaucoup plus blessant créant de facto une mortalité beaucoup plus importante sur les populations d'oiseaux chassables. Quant aux rapaces et autre gibier d'eau, CPNT rappelle que les appelants des chasseurs ne subissent aucun syndrome significatif de saturnisme et que ce sont d'autres populations d'oiseaux qui subissent des diminutions constantes de population n'ayant aucun rapport avec l’ingestion de grenaille de plomb.

Aujourd’hui des pays précurseurs sur l'interdiction des munitions au plomb semblent douter de la pertinence de leur choix !
Il serait judicieux que la CMS et la LPO s’inquiètent plus de la multiplication des éoliennes dans les couloirs migratoires et de nourrissage, comme de l'épandage des boues résiduelles des stations d'épuration et d'élevages intensifs notamment en zone humide, ce que dénonce régulièrement CPNT.
Cette mesure est une entrave purement idéologique au service des lobbys d’opposants à la chasse !

Les chasseurs attendent de l'UE, avec le soutien du gouvernement et des députés européens français, qu'elle ne cède pas au dogmatisme simpliste des opposants à la chasse, mais qu’elle assure une véritable concertation en la matière.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…