Fermeture de la chasse du gibier d'eau : la ministre de l'Écologie met le feu aux poudres !

lundi 5 janvier 2015
Stocklib © S Oehlenschlager

Après tant de promesses gouvernementales non tenues, les chasseurs ne dérogent pas à la règle des trahisons et des reniements érigée en méthode de gouvernement depuis 2012.
Les discours enjôleurs et racoleurs de membres de la majorité, au premier rang desquels Philippe Plisson, le président du groupe Chasse à l'Assemblée Nationale et de sa vice-présidente Pascal Got, n'ont finalement abouti qu'à l'immobilisme restrictif : pas de chasse en février, car tel est le bon désir de la ministre de l'Écologie.

Ainsi, la chasse des oiseaux migrateurs vient d'être sacrifiée sur l'autel  des calculs politiciens imposant en 2015 un coup de peinture verte sur la politique gouvernementale.

Ce verdissement de la politique gouvernementale impose de donner des gages aux obsédés de l'écologie punitive et ce sont donc plus d'un demi-million de chasseurs de gibier d'eau qui viennent d'en faire les frais.

CPNT dénonce cette scandaleuse décision de la ministre de l'Écologie de ne pas signer la dérogation, soutenue par les chasseurs sur base d'une construction originale et argumentée, qui peut et doit permettre de chasser en février. Pour agir ainsi, ce n'était pas la peine de recevoir des dirigeants de la chasse avec un discours enjôleur fin décembre ! Elle se moque du monde ... royalement !

CPNT appelle les chasseurs à la mobilisation et soutiendra les actions de contestation des chasseurs face à l’intégrisme environnemental antichasse et ses complices !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…