CPNT/UMP pour la chasse des oies en février

mardi 20 janvier 2015

Dans le cadre du partenariat existant entre CPNT et l'UMP,  figure en première ligne la défense de la ruralité et le soutien aux revendications des chasseurs relayées par le parti des chasseurs CPNT.

Face à l'actualité prouvant l'immobilisme de l'actuelle majorité et le refus de la ministre de l'Écologie de signer la dérogation préparée sérieusement par les chasseurs et qui permettrait de chasser en février,  il a été ainsi décidé,  après contact et discussion sur le fond du dossier entre le président de CPNT et le député du Maine et Loire, chasseur lui-même,  Marc Laffineur,  président du groupe Chasse de l'UMP, d'adresser une lettre ouverte d'actualité et d'urgence ce mardi 20 janvier, car il faut que la ministre s' explique sur son blocage. Elle ne peut pas esquiver ce problème qui pénalise les chasseurs de France.

Les chasseurs doivent savoir !

 

COMMUNIQUE DE PRESSE


Prenant acte de l’absence d’activité depuis plus d’un an du Groupe d’Etude « Chasse et territoire » présidé par un député socialiste, le Groupe de travail UMP sur la Chasse, avec le soutien du Mouvement de la ruralité CPNT adresse une lettre ouverte à Madame la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène ROYAL, afin de témoigner de la colère des chasseurs de France concernant le refus d’accorder une dérogation pour la chasse aux oies.



LETTRE OUVERTE
à Ségolène ROYAL
Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

Madame la Ministre,

Les chasseurs de gibier d’eau sont encore une fois les victimes d’un accord entre le Parti socialiste et les écologistes. Le 16 janvier dernier, vous avez adressé un courrier au Président de la Fédération Nationale des Chasseurs de France afin de lui notifier votre refus de reporter la date de clôture pour la chasse aux oies grises.

Les chasseurs sont des passionnés responsables, de véritables écologistes et des défenseurs engagés de l’environnement. Comme vous le savez, cet engagement des chasseurs contribue significativement à la préservation des espèces et de leur développement. C’est d’ailleurs grâce au plan de chasse que le nombre de cervidés est en augmentation constante depuis 20 ans.

Aussi, votre décision de leur interdire de pratiquer leur passion dans le respect du monde cynégétique apparaît incompréhensible quand on sait que 150 000 de ces oies qui migrent vers les Pays-Bas seront gazées au printemps, en pleine période de nidification, dans le but de protéger les cultures agricoles et d’assurer la sécurité du trafic aérien.

Madame la Ministre, les chasseurs sont en colère. En leur nom, nous vous adressons cette lettre ouverte et nous vous demandons de revenir sur votre décision pour autoriser que la chasse aux oies soit prolongée jusqu’à la fin février.

Dans l’attente votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre considération distinguée.

Marc LAFFINEUR
Président du Groupe de travail UMP sur la Chasse

Et ses collègues parlementaires membres du Groupe :
Damien ABAD, Julien AUBERT, Olivier AUDIBERT TROIN, Jean-Pierre BARBIER, Etienne BLANC, Marcel BONNOT, Guillaume CHEVROLLIER, Claude de GANAY, Jean-Pierre DECOOL, David DOUILLET, Daniel FASQUELLE, Georges FENECH, Philippe GOSSELIN, Guénhaël HUET, Denis JACQUAT, Christian KERT, Véronique LOUWAGIE, Alain MARC, Olivier MARLEIX, Patrice MARTIN-LALANDE, Yannick MOREAU, Philippe MEUNIER, Patrick OLLIER, Jean-Frédéric POISSON, Josette PONS, Christophe PRIOU, Thierry SOLERE, Lionel TARDY, Catherine VAUTRIN, Philippe VITEL

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…