Chasse traditionnelle au gluau : CPNT alerte ses alliés sénateurs de droite et du centre

jeudi 26 mars 2015
stocklib - roblan

Madame, Monsieur le Sénateur,
 
CPNT le Mouvement de la Ruralité a souhaité vous sensibiliser sur les fâcheuses conséquences de la première lecture du projet de loi sur la biodiversité qui vient de se dérouler à l’Assemblée nationale.
 
Une fois de plus, nous avons assisté à un acharnement anti chasse de la part des députés écologistes EELV et du rapporteur PS, Géneviève Gaillard, profitant que la majorité des parlementaires assuraient la campagne des élections départementales dans leur circonscription. Il est vrai que le tempo de l’inscription de ce débat, à quelques jours d’un scrutin si important, peut interroger sur les motivations animant le gouvernement…
 
C’est ainsi qu’avec moins de 15 députés en séance pour le dernier jour des débats,
nous avons assisté aux habituelles dérives sectaires et hallucinantes des députés Verts EELV qui ont multiplié les amendements idéologiques visant à restreindre la chasse et notamment en s’attaquant violemment à ses pratiques traditionnelles.
 
Ils ont ainsi réussi à faire voter l’interdiction d’une chasse traditionnelle ancestrale dans le sud-est de la France, comme la chasse de la grive au gluau ; chasse pourtant éminemment sélective, déjà encadrée par un protocole rigoureux. Par ce symbole, rappelant les sombres années du ministère Voynet qui avait fait de la déstructuration de la chasse populaire française une obsession, c’est toute la chasse française qui se sent injustement agressée.
 
Ce sentiment causé par cette interdiction d’une chasse traditionnelle vient renforcer la colère des chasseurs déjà causée par le refus de la ministre de l’écologie de donner une suite solide et légale à la demande de dérogation pour la chasse des oies en février et son refus de prendre position, lors du débat parlementaire sur cette loi Biodiversité,  sur plusieurs amendements déposés par EELV hostiles à certains modes de chasse. Ceci est à juste titre interprété comme un blanc-seing de la ministre pour laisser voter plusieurs articles résolument anti chasse.
 
Ces attaques et décisions antichasse votées sont injustifiées et sans autre fondement qu’idéologique. De par leur répétition de plus en plus fréquente, elles ne peuvent que provoquer à termes une colère forte des chasseurs rappelant le contexte de 2002 suite au vote, par la majorité de gauche, de la loi Voynet-Jospin stigmatisant et brimant la chasse populaire française.

Aussi, CPNT compte sur vous, Madame, Monsieur le Sénateur, et sur votre bon sens et votre attachement (maintes fois manifesté) au respect et à la défense de la de la chasse française pour rétablir cette chasse de la grive au gluau dès l’arrivée au Sénat du prochain débat parlementaire sur cette loi Biodiversité et corriger l'ensemble des amendements néfastes aux activités de chasse adoptés à l’Assemblée nationale.

Vous en remerciant vivement par avance, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le Sénateur, l’expression de ma considération très distinguée.

Frédéric NIHOUS
Président de CPNT
Conseiller régional d’Aquitaine

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…