Table ronde chasse au gibier d'eau dans le Blayais

jeudi 26 mai 2016
Marc Laffineur Dominique Pionat maire de Cezac Jacky Jonchère pt du groupement des chasseurs du blayais et Vice-Président de la Fédération des chasseurs de la Gironde, Yannick Bruneteau pT de l’ASAB ( association des sauvaginiers du Blayais), Christian blasquez ASMM ( association des sauvaginiers des marais de Montferrand), Mickael Couzinet pt de l’ASCGE ( association saintongeaise de chasseurs de gibier d’eau et le maire de Saint Palais Jacky Terrancle et Anne-Marie Vérit maire de Pleine-Selve et Eddie Puyjalon Pt de CPNT et Vice-président de l’ASCL ( Association des sauvaginiers du Cubzaguais-Libournais.

Le mercredi 25 mai à la demande du député Marc Laffineur Vice-président du groupe chasse à l’Assemblée Nationale, Eddie Puyjalon, Président de CPNT et Conseiller régional d’Aquitaine Limousin  Poitou-Charentes, organisait une table-ronde chasse avec les associations de chasse au gibier d’eau du secteur.

Après une visite des marais du Blayais et du bord de l’Estuaire de la Gironde, le député a rencontré à la mairie de Saint Palais plusieurs représentants cynégétiques locaux : le président du groupement des chasseurs du Blayais et vice-président de la FDC33,  le président de l’ASAB (Association des Sauvaginiers du Blayais), celui de l’ASMM (Association des Sauvaginiers des Marais de Montferrand), du nouveau président de l’ASCGE de Charente-Maritime ainsi que du Vice-président de l’ASCL (Association des Sauvaginiers du Cubzaguais-Libournais).

De très nombreux points ont été abordés par les intervenants, des dates d’ouverture et de fermeture spécifiques au gibier d’eau en passant par la chasse des oies et des canards en février ou à la gestion de l’eau et des contraintes de plus en plus fortes sur l’accès aux territoires comme sur le littoral, de l’opposition à l’éolien, de la loi  biodiversité ou de la création de l’agence pour la biodiversité et de son nouveau président opposant bien connu à la chasse… rien n’aura été écarté.

Le président de CPNT a insisté sur les nombreux points qui devront-être réglés en cas de retour au pouvoir de la droite en 2017 et sur l’indispensable politique de promotion et de défense de la chasse à orchestrer au sein d’un ministère en cohérence avec l’activité cynégétique.

Le député, vice-président du groupe chasse a enregistré les nombreuses inquiétudes et demandes des responsables de la chasse au gibier d’eau et les a assuré de son indéfectible soutien en donnant quelques pistes d’actions dans le cadre d’une alternance politique.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…