×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 47

Saison touristique : un triste bilan !

vendredi 22 août 2014
Capture vidéo Capture vidéo

Les vacances d’été touchent à leur fin et pourtant, dans un pays majeur de destination reconnue comme La France, les chiffres de la fréquentation ont été en baisse sur tout le territoire.

Des réservations de dernière minute en hausse, de plus en plus de courts séjours et des dépenses serrées au maximum du fait de la crise sont dorénavant la règle. De même, ces vacances 2014 ont été prises en grande majorité en « famille élargie » pour partager les prix d’hébergement, dans un contexte économique difficile.

Si certains professionnels du tourisme ont tiré leur épingle avec une clientèle de l’Europe du nord, pour beaucoup d’autres il en est tout autrement, d’où une grande inquiétude qui s’est installée pour les saisons prochaines.
Un nombre important d’emplois saisonniers sont de ce fait menacés.

Les familles françaises subissent la crise, le chômage et la surpression fiscale de plein fouet ; cet avenir incertain supprimant les vacances, de fait. Et pour beaucoup, bien qu’ayant un emploi et donc des revenus, s’offrir des vacances ou quelques jours de repos, avec leurs enfants, devient un luxe de moins en moins accessible.

A l’occasion de la Journée de Solidarité qui a eu lieu le 20 août dans le département du Calvados, sur la plage d’Ouistreham, la ministre des Droits de la Femme, de la Jeunesse et des Sports, Najat  Vallaud-Belkacem, est venue à la rencontre des petits Franciliens pour apporter son soutien à cette initiative en faveur de l’accès aux vacances et aux loisirs pour tous.

Pour CPNT AU FÉMININ, si l’initiative est très positive, une seule journée ne suffit pas ! Et plutôt qu’écumer les plateaux médiatiques parisiens ou participer en permanence à la « course à la petite phrase », la ministre ferait bien de mobiliser son ministère au maximum pour que les vacances pour tous ne soient pas qu’un slogan, mais bel et bien une réalité indispensable tant socialement qu’économiquement !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…