Le Sénat a marqué le 70ème anniversaire de l’attribution du droit de vote aux femmes

mardi 26 mai 2015

Martine AURY, déléguée nationale CPNT au  Féminin et Conseillère Départementale CPNT de Vendée était l’invitée de Bruno RETAILLEAU Sénateur de la Vendée, et président du groupe UMP au sénat.
                         
Bruno Retailleau et Martine AuryCe colloque, ouvert par le Président du Sénat Gérard Larcher, a été chargé d’émotion. Plusieurs intervenantes, parmi lesquelles des sénatrices, des députées, des élues, d’horizons divers et aux engagements parfois opposés, ont témoigné lors des 3 tables rondes sur l’engagement des femmes en politique, l’ordonnance du 21 avril 1944 et le vote des femmes et l’organisation personnelle des femmes politiques.

Force est de constater que les femmes qui souhaitaient remplir un mandat politique provenaient le plus souvent de la vie associative, toutes à un degré ou à un autre, ont dû affronter le système politique français pas toujours apte à véritablement les accepter.

Cinquante ans après l’instauration du droit de vote des femmes en France, seulement 5% d’entre elles sont sénatrices ou maires, 6% députées. Le scrutin proportionnel améliore sensiblement la représentation féminine, avec 12% des conseillers régionaux et 30% des parlementaires européens. Parmi les 20 plus grands pays développés d’Europe et d’Amérique du Nord, le nôtre est bon dernier pour la représentation des femmes au Parlement !

2015-05-19-aury3Un grand changement depuis les élections municipales de 2014 et départementales de 2015 où les femmes représentent maintenant 50% des élus ! Il est à noter que CPNT, précurseur avant l’heure, a toujours respecté la parité, particulièrement dans le cadre des élections législatives.

Contrairement aux hommes, la plupart des femmes, avant de s’engager en politique, en débattent en famille, car lorsqu’elles sont élues une organisation de vie familiale différente s’impose.  

Le message de chacune des élues doit être de donner envie aux générations futures d’entrer en politique pour le respect des équilibres homme-femme dans les instances décisionnaires.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…