Les femmes, les oubliées de la loi du travail

mercredi 1 juin 2016
Crédit photo Stocklib / I Allenden

Avec le projet de loi El Khomri, CPNT-au-Féminin déplore encore une fois que les femmes en soient les grandes oubliées, alors que le gouvernement avait fait de sa priorité l’égalité des hommes et des femmes sur le plan professionnel.

Quand on sait que la France se classe en 132 ème position sur 145 pays en matière d’égalité salariale, rien dans cette loi n’est prévu pour imposer l’égalité salariale entre les hommes et les femmes pour un même emploi.

De plus, ce projet de loi, en augmentant la durée maximale du temps de travail, va pénaliser lourdement les femmes, particulièrement celles, de plus en plus nombreuses, qui vivent seules avec des enfants. Dans l’impossibilité de pouvoir assurer les charges familiales pour s’adapter aux nouvelles conditions de travail imposées par l’employeur (variation du temps de travail, mobilité, etc.), elles se verront dans l’obligation de les refuser et par voie de conséquence de s’exposer à des risques de licenciement …

CPNT-au-Féminin rappelle au gouvernement ses engagements, et demande que l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes soit enfin prise en considération afin de compenser, à minima, les difficultés induites par l'augmentation du temps de travail, au détriment de la vie de famille, rencontrées par de trop nombreuses femmes.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…