STOP aux violences et incivilités envers les élus !

lundi 2 septembre 2019
Crédit photo : sylv1rob1

Après de nombreuses attaques envers des élus, et notamment le récent décès du maire de Signes, c’est au tour du 1er magistrat de la commune d’Artemare (Ain). Cette femme fortement engagée élue depuis 2001 a été victime d’un acte de vandalisme sur sa voiture garée sur le parking de la mairie.

Ces actes de lâcheté et de violence doivent être lourdement sanctionnés. S’attaquer à un.e élu.e, s’est s’en prendre aux valeurs de la République, à la démocratie. Ces violences matérielles ou physiques gangrènent la liberté d’expression que notre pays nous accorde depuis des décennies.

La campagne des municipales est déjà lancée et à quelques mois des élections, de nombreux maires hésitent à briguer un nouveau mandat. Cette violence qui frappait plus particulièrement les zones urbaines est maintenant au cœur de la ruralité ; élus pourtant toujours disponibles pour un dialogue continu avec leurs concitoyens.

Il est urgent que le gouvernement agisse contre la montée en puissance de toutes les formes d'agression envers les élus, mais aussi les représentants des forces de l’ordre, personnels de l’éducation nationale, pompiers, médecins, personnels soignants…

Marie Paule Pellegrini, Présidente de CPNT au Féminin de la région Auvergne Rhône-Alpes, transmet tout son soutien à Madame Charmont-Munet, maire de Artemare.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…