Emplois saisonniers : une saison touristique estivale difficile

mercredi 4 septembre 2019
Credit photo : Stocklib / Kiko-Jimenez

La France est la première destination mondiale avec 87 millions de touristes en 2018. L’objectif dans deux ans est de passer à 100 millions, mais pour cela faut-il s’en donner les moyens. Cette année, les professionnels du tourisme du littoral ou en zone rurale ont connu de vraies difficultés par manque de personnel.

Le logement et le salaire sont souvent l'une des clés du problème : les conditions de travail sont souvent très contraignantes et les salaires à peine 10% de plus que le SMIC ! Les saisonniers ne peuvent pas se permettre de laisser la moitié de leur salaire pour se loger. CPNT au féminin propose, comme le pratique la région des Pays de la Loire, d’utiliser des lycées pour héberger pendant la saison estivale le personnel saisonnier, mais aussi que les employeurs leur mettent à disposition des logements.

Alors que notre pays connaît un pourcentage de chômeurs important, Martine Aury s’inquiète des dérives des hôteliers restaurateurs qui font pression sur le gouvernement pour avoir recours à des travailleurs étrangers.

CPNT souhaite que ce secteur de l'hôtellerie-restauration, principalement touché par cette pénurie d’emplois, travaille plutôt en étroite collaboration avec l’État et l’ensemble des élus, afin de mettre tout en œuvre pour de meilleures conditions de travail - rémunération plus juste, heures supplémentaires payées, logement gratuit, etc. – afin d’attirer nos jeunes demandeurs d’emplois saisonniers.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…