La jeunesse rurale doit enfin être prise en compte par le nouveau gouvernement !

vendredi 29 août 2014
© Stocklib


Génération CPNT demande au nouveau gouvernement Valls une plus grande considération de la situation des jeunes en milieu rural, ce qui n’a pas été le cas depuis 2012.

Frais de formation et de stage, coût exorbitant des transports et déplacements et faible offre structurelle en la matière, logement et charges étudiantes, acquisition immobilière de plus en plus chère et inaccessible, coût de la vie, faiblesse de l’offre d’emploi en milieu rural, crise de l’agriculture, suppression de classes ou d’écoles, discrimination entre villages plus ou moins riches quant aux services mis en en place par la réforme des rythmes scolaires, il est difficile pour nos jeunes de voir en ce moment un avenir serein.

À cause de tout cela, de trop nombreux jeunes ruraux quittent les villages et terroirs pour tenter leur chance en allant s’installer dans les villes. Pour Génération CPNT, il faut un vrai plan de soutien à la jeunesse rurale pour que nos enfants, la génération représentant cette nécessaire relève, ne soient pas une simple variable d’ajustement territorial.

C’est aussi sur cette question d’urgence nationale que sera jugé le nouveau gouvernement ; les précédents n’ayant rien fait en la matière !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…