Imprimer cette page

Suppression des bourses au mérite : Halte au nivellement par le bas !

jeudi 11 septembre 2014
Crédit photo Stocklib / A. Rodriguez

Génération CPNT tient à exprimer sa vive opposition à la décision gouvernementale de suppression des « bourses au mérite », pénalisant injustement près de 30 000 étudiants méritants, ayant obtenu une mention "Très bien" à l'examen du baccalauréat.

Cette mesure idéologique absurde est un très mauvais signal, pour ne pas dire une trahison, envers la jeunesse, car elle est contraire aux valeurs républicaines de méritocratie. Elle stigmatise la réussite, avoue un nivèlement égalitariste par le bas et de surcroît, n’opère qu’une faible économie et redistribution sur les autres bourses ; sa suppression n’est qu’une vindicte politique !

François Hollande, président des jeunes ? Après un tel oukase, difficile hélas de ne pas se résigner à voir encore une promesse de campagne passée par pertes et profits...

Pour autant, les jeunes CPNT demandent sans plus tarder à la nouvelle ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkaçem, le rétablissement des « bourses au mérite », qui n’empêche pas de surcroît le dispositif courant des bourses classiques.

L'avenir d'un pays passe d'abord et avant tout par l'avenir de sa jeunesse. L'actuelle majorité serait bien inspirée de faire sienne cette réalité, faute de quoi cette jeunesse ira chercher la réussite ailleurs, et n'oubliera assurément pas de le lui rappeler lors des prochaines échéances électorales.

We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…