×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 43
Imprimer cette page

Laissez-nous nos carrelets, laissez-nous pêcher !

lundi 7 avril 2014
Stocklib

Le Mouvement CPNT33 demande aux autorités compétentes, en premier lieu à l’État, de suspendre l’exigence adressée par Voies Navigables de France aux propriétaires de pontons et carrelets girondins. VNF agissant pour le compte de l’État, exige de chaque candidat au renouvellement d’une demande d’occupation du domaine public, de produire un diagnostic d’expertise sur la construction existante ainsi que sa totale intégration au domaine public en termes de propriété.

VNF voudrait peut-être éradiquer la pêche traditionnelle au carrelet girondine ?

VNF voudrait peut-être exclure l'homme des rives de nos fleuves et estuaire girondins ?

Comme si à la veille des élections européennes, l’État devait rajouter une couche normative totalement ubuesque puisque, depuis toujours, ces pontons et carrelets sont installés sur le domaine public et largement reconnu comme partie intégrale du patrimoine fluvial et estuarien de notre département. Véritable carte postale traditionnelle, le carrelet reste le fleuron de la politique ambitieuse du tourisme fluvial.

Le Mouvement de la ruralité CPNT s'opposera à toutes suppressions arbitraires d'installation de pêche et invite le Préfet du département à intervenir auprès de la nouvelle ministre de l’Écologie pour défendre et protéger nos cultures locales. Au travers de la sauvegarde de la pêche au carrelet, c’est l’ensemble des traditions d’Aquitaine qui doit être défendu et protégé (ortolan, alouette, tourterelle, tauromachie, etc.) tant au niveau local, national et européen, notamment via la charte des traditions régionales !

CPNT sera très vigilant et mobilisé sur cette question traditionnelle et identitaire chère à de nombreux Aquitains.

We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…