Région Poitou-Charentes : CPNT contre le développement du Médium éolien

mardi 4 novembre 2014

Thierry Joulin, Conseiller régional CPNT de Poitou-Charentes, est intervenu récemment en Commission permanente du Conseil régional au sujet des projets éoliens développés par la majorité actuelle, installée par… Ségolène Royal, ministre de l’Écologie.

Contrairement à la volonté de la majorité régionale de soutenir activement et massivement l’éolien dans toutes ses formes, il vota CONTRE le projet éolien régional, fidèle en la position traditionnelle de CPNT sur ce dossier.

Il déclara ainsi avoir eu l’occasion de recevoir en mairie lorsqu’il était Adjoint au maire chargé de l’urbanisme, un promoteur qui ne souhaitait surtout pas « être reçu avec l’ensemble des élus » … de façon à tenter de bien placer son produit avec un discours « bien huilé » !

Son exposé était un ramassis d’approximations et de mensonges, tant sur la conception que sur les effets ou le financement de l’éolien, et surtout rien sur son démantèlement…

Pour lui, ceci est déjà atterrant, mais ne parle même pas en plus du saccage des territoires et de la biodiversité, les écologistes zélateurs de l’éolien parvenant même à oublier, au moins un temps, leurs revendications en matière de Natura 2000 ou de Trame verte et bleue ! Sans oublier également le coût induit du développement éolien qui reste à la charge des contribuables, parce que facturé d’office sur les factures EDF !

Et le Conseiller régional CPNT de s’interroger : qui paiera le démantèlement des éoliennes en fin de vie, dans quinze ou vingt ans ? Sans doute la municipalité ou le propriétaire… Qui connait réellement le coût des éoliennes ? Combien de citoyens savent-ils que nombre d’élus assurant la promotion de l’éolien sont eux-mêmes … propriétaires des terrains destinés à les accueillir, ce qui est constitutif d’une prise d’intérêts illégale ; cet élément comme d’autres montrant qu’en matière éolienne, l’attrait de l’argent est bien supérieur au devenir de la biodiversité et à la préservation des territoires.

Aussi, voyant la volonté du Conseil régional de Poitou-Charentes d’encourager les communes au développement de l’éolien et constatant dans le rapport régional en discussion lors de cette Commission permanente l’assertion erronée selon laquelle « considérant le potentiel régional conséquent de l’éolien et son coût de revient relativement compétitif (NDLR : tout est dans le mot … « relativement »…) sur le marché de l’électricité garantissant un approvisionnement de l’électricité éolienne sur plus de vingt ans », Thierry Joulin estima qu’il aurait mieux valu indiquer dans le rapport « son coût de revient relativement … PROHIBITIF » terme beaucoup plus approprié à la situation réelle et actuelle de l’éolien même si l’exécutif régional propose que ce soit la Région qui… prenne en charge le coût du futur démantèlement.

Le conseiller régional CPNT estima à ce sujet que cela était inacceptable que la Région puisse se substituer au promoteur-propriétaire d’éolienne en payant son démantèlement alors que ce dernier aura pollué, gêné et impacté un site pendant vingt ans dans un but essentiellement lucratif !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…