La Région Aquitaine et l’Agriculture : Désamour et approche idéologique

mardi 5 mai 2015
© inavanhateren stocklib

Tribune du groupe UMP-NC-CPNT au conseil régional d'Aquitaine

L’Aquitaine est la 1ère région agricole en emplois, en surface et en valeur de production. Ce classement flatteur occulte pourtant une réalité préoccupante : le résultat agricole a baissé de 36 % de 2012 à 2014.

En 10 ans, la moitié des petites exploitations a disparu.

Face à ces difficultés, que fait la Région ?
 
Globalement, sa politique, sous l’emprise forte des écologistes, est idéologique :
 
Peut-on accepter :

  • Que le budget Agriculture ait été réduit de  - 20 % depuis 2010 ?
    Les productions agricoles sont les plus touchées, alors qu’il s’agit d’un secteur économique majeur.
  • Qu’aucune réflexion stratégique sur l’avenir de l’agriculture n’oriente les décisions ?
    Le saupoudrage de subventions cache mal une distribution plus clientéliste qu’efficace. La gestion par la Région des fonds européens lui permet aussi de masquer son propre désengagement.
  • Que le  « BIO » (4,5 % de la surface agricole régionale) s’impose au détriment de l’agriculture classique ?
  • Qu’en matière d’irrigation, l’influence des Verts pénalise tout nouveau projet de retenues d’eau ? Les agriculteurs sont des professionnels responsables de l’équilibre des territoires comme de la ressource en eau, ils n’ont pas à être montrés du doigt.
  • Que la Région refuse de créer un Fonds de solidarité pour anticiper les catastrophes climatiques répétées à fort impact agricole ?
  • Que l’agriculture de montagne n’ait ni politique spécifique ni budget dédié ?

Le groupe UMP-NC-CPNT ne l’accepte pas.
L’agriculture, vitale pour l’activité régionale, doit produire mieux en quantité et en qualité.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…