Alexandre Vergnes, un jeune chasseur désigné nouveau délégué départemental CPNT de l'Hérault

lundi 22 juin 2015

« L'heure du changement est arrivée dans le département de l'Hérault », revendique Alexandre Vergnes 23 ans. Ce jeune homme originaire de Saint Jean de Fos a gravi année après année l’expérience du milieu politique. Frédéric Nihous, président du parti politique CPNT (Chasse, pêche, natures, traditions), désireux de relancer la délégation héraultaise et de lui donner un coup de jeune et de talent, lui a proposé tout naturellement, la délégation départementale du mouvement de la ruralité dans le département.

Pour Alexandre Vergnes, "il est temps de mettre les choses au clair et de se tourner vers l'avenir; il faut oublier le temps des reliques passéistes et des vieilles méthodes clientélistes du système et du clan Frêche et de ses résurgences", explique le jeune politique.
Tournant le dos au passé, Alexandre Vergnes a de nombreux projets pour la délégation Hérault aise de CPNT : animations et actions de terrain, relance d'adhésion et d'implication des jeunes, réponses aux nouveaux enjeux de la ruralité, de la chasse et de l'identité des territoires et leur défense.

La chasse au cœur du débat
Chasseur comme son père et son grand-père avant lui, il est aussi un chaud partisan du maintien des Traditions et un grand passionné de tauromachie; toutes activités mises en danger nationalement par divers parlementaires socialistes et par les alliés naturels et traditionnels du PS, notamment les Verts. Pas de postures locales faisant croire au Conseil régional qu'ils ne se mélangent pas ici alors qu'ils cautionnent tous la politique gouvernementale une fois à Paris !

« Aujourd'hui la chasse est en danger, elle doit être défendue ardemment et ce ne sont pas des chèques de subventions du conseil régional, selon la bonne vieille méthode Frêche,  qui vont sauver ou améliorer les dates et modes de chasse ou faire annuler les récentes entraves à la lutte contre certaines espèces nuisibles votées à l'Assemblée nationale dans le silence assourdissant des hiérarques socialistes ou assimilés héraultais. Par contre, au niveau de la Région,  il y a une vraie politique de projets à mettre en oeuvre plutôt qu'une simple politique du chéquier sans perspectives : CPNT Hérault va s'y employer".

La chasse et CPNT bien présents dans les prochaines élections régionales
Il aura aussi à mettre en place et organiser la représentation et la participation de CPNT à la campagne électorale régionale dans l'Hérault dans le cadre des discussions menées avec la tête de liste des Républicains, Dominique Reynié, pour mener ensemble la reconquête dans cette grande région qui a tant besoin de se tourner enfin vers l'avenir.

La place des chasseurs et des pêcheurs et le soutien à leur tradition, mais aussi à la dimension économique, culturelle et patrimoniale de celle-ci devront en être un pilier important : aucune reconquête ne sera possible sans prise en compte de la ruralité et de ses traditions, dont la chasse.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…